samedi 23 mars 2013

Outrage à magistrat

Comme tout citoyen, le juge Gentil "n'a pas à être injurié, il n'a pas à être outragé et il a le droit de saisir la justice pour se plaindre, notamment pour injure ou outrage à magistrat puisqu'il a été outragé dans le cadre de l'exercice de ses fonctions." L'avocat s'est dit surpris par "l'outrance des réactions à cette décision." "M. Gentil n'est pas seul dans son instruction, c'est une instruction collégiale, ils sont trois magistrats à suivre le dossier", a-t-il dit.

"Ce n'est pas un magistrat seul, illuminé, animé d'une hargne particulière qui a pris cette décision. C'est un collège de trois magistrats après de précautions nombreuses."

[Le juge Gentil envisage de poursuivre Henri Guaino (Le Monde)]

Aucun commentaire :