Avec des amis pareils...

Que dire de la dernière sortie de Trump ? Dans un interview au Sun (journal dont le propriétaire est Rupert Murdoch, qui possède aussi Fox News aux USA), Trump dénonce le projet de Brexit de Theresa May, l'humilie au passage ("elle ne m'a pas écouté") et déclare que Boris Johnson ferait un excellent premier ministre. Tout ça avant d'être reçu par cette même Theresa May à Chequers aujourd'hui.

Cette déclaration est bien dans les (mauvaises) manières de Trump, c'est peut-être aussi une vengeance pour le bébé gonflable à l'effigie de Trump qui flotte dans le ciel de Londres aujourd'hui et qu'a autorisé le maire de Londres (que Trump insulte abondamment au passage, dans ce même interview).

Il est probable que Trump tente de minimiser aujourd'hui ses déclarations incendiaires au Sun, ça serait bien dans ses habitudes. On peut aussi constater que Trump, jusqu'à maintenant, s'est bien gardé de critiquer Poutine (qu'il rencontre lundi prochain). De là à dire qu'il ne respecte que la force et l'autorité... Quant à Theresa May : elle a pris un coup très dur de la part d'un supposé allié et ami, un réflexe patriotique de la part de l'opinion et des députés britanniques pourrait lui servir pendant un temps.