Lundi

En dépit d'une bonne nuit j'ai été toute la journée dans un état mental très peu serein et surtout incapable de me concentrer sur le travail. Heureusement, ou peut être parce que, je n'ai pas beaucoup de boulot en ce moment. J'ai commencé plusieurs choses mais je n'ai pas été fichu de les terminer ni même de m'y atteler longtemps. Demain je dois me lever très tôt pour aller à la visite médicale (qui a lieu tous les deux ans) et bien que je sois apparemment en bonne santé, du moins n'ai-je aucun symptôme, la visite à un médecin, quel qu'il soit, m'inquiète toujours vaguement. Je suis de cette catégorie d’hypocondriaque qui a les médecins en horreur et en particulier les médecins qu'il ne connaît pas, qu'il n'a jamais vu. Il y a des hypocondriaques qui sont tout le temps fourrés chez le médecin, dès l'apparition du moindre petit bobo, j'en connais. Moi c'est le contraire, la peur d'être malade va de pair avec la trouille du corps médical. Je ne vais voir le médecin que lorsque je suis vraiment malade ou alors pour des visites périodiques nécessaires et uniquement un médecin que je connais bien et que j'aime bien, particulièrement parce que je sais qu'elle est ne juge jamais la conduite de ses patients et qu'elle ne se place jamais sur un plan moral (du genre : c'est mal de ne pas faire de sport...). Et même ce médecin j'ai un peu la trouille d'aller la voir !

Dans un sens c'est heureux que je sois convoqué à la visite médicale à huit heures et demie, ça sera vite terminé et je pourrais passer le reste de la journée plus sereinement. Et il y a de bonnes chances que ça soit la dernière visite à la médecine du travail de ma carrière. En plus j'ai un rappel de vaccination à faire. Tout est donc bien.

L'idée de vieillir m'est désagréable en particulier parce que jusqu'à maintenant j'ai eu la chance de n'avoir aucune maladie grave et que je me demande tout le temps "combien de temps encore..." Je n'ai pas une santé fragile, en dehors des petits problèmes courants que tout le monde a plus ou moins, comme rhume, gastro ou rhume des foins. J'ai un excès de cholestérol bien réglé avec un médicament. Je sais très bien par contre que cela ne durera pas et que le vieillissement de mes organes donnera lieu, tôt ou tard, à des problèmes bien plus graves. Cette idée ne m'empêche pas de vivre ni ne m'obsède mais elle est très souvent présente, c'est une sorte d'inquiétude de fond. J'en ai d'autres mais celle-là est la plus importante. C'est parce que je n'accepte pas de vieillir, je crois, je n'accepte pas que la vie ai un terme et que la santé forcément se dégrade.

1 commentaire:

Sylvain a dit…

Voir la pièce de théâtre "La Facture."