Saturé


Passé le weekend de la Pentecôte à la campagne. Il a plu tout le temps, pendant trois jours.

Racisme, homophobie, paranoïa identitaire, délire obsidional, anti-démocratie, forces politiques rétrogrades : la France me déprime. Je me remonte le moral en me disant que les réacs sont minoritaires mais seulement un peu bruyants en ce moment ou un peu excités. Ou que je passe trop de temps à me tenir au courant de leurs conneries. De nouveau j'ai envie de quitter ce pays, de mettre un océan entre la crétinerie de mes compatriotes et moi.

1 commentaire:

Sylvain a dit…

Où que tu ailles, tu trouveras la même proportion d'imbéciles, d'extrémistes et de malades.