mardi 19 juin 2012

Les vertus du non-agir

7388497268 79402c9437 c

L'orage, cette nuit, a rafraîchi l'air. Sauf que celui-ci n'était pas bien chaud pour commencer et donc aujourd'hui il a fait beau... mais frais.

Hier c'était jour d'élections. A huit heures moins dix Ségolène prend la parole en direct de La Rochelle pour expliquer qu'elle a été battue par un salopard de traître et que celui-ci ne l'emportera pas au paradis. Elle ne s'embarrasse pas de la loi qui dit qu'on ne doit pas révéler les résultats avant huit heures précise mais enfin ça fait déjà deux heures qu'ils ne votent plus, à La Rochelle, et elle ne dévoilera pas les résultats nationaux, en plus il est huit heures moins dix et on ne peut pas dire que quiconque aura été influencé par sa déclaration. D'un autre coté ça lui permet de griller tout le monde dans la course que vont être les discours d'après fermeture du scrutin.

Ensuite ça a été le soir des longs couteaux, avec les battus de la droite et les impopulaires de la gauche se ramassant à la pelle sur le sol des bureaux de vote. Battus : Ségolène Royal mais aussi Jack Lang, battus Nadine Morano, Claude Guéant, Eric Raoult, Marine Le Pen, Renaud Muselier, Benjamin Lancar, Frédéric Lefebvre... Battu, et c'est plus triste, François Bayrou. Tous les membres du gouvernement qui étaient candidats ont été élus.

7388342282 a9d9e1c215 c

Pour fêter ça, si on veut, on regarde à la suite les trois derniers épisodes de la saison 3 de Mad Men. Quelle excellente série, quels bons acteurs et quel excellent scénario ! On se dit que ceux qui clament haut et fort la mort de la série TV américaine (on en connait) sont soit ignorants, soit de parti pris, soit les deux (mais probablement surtout de parti pris et prenant leurs désirs pour des réalités).

Après ça réveillé par l'orage à quatre heures du matin. Quelques coups de tonnerre assez proches et la pluie à seaux.

Autant dire tout de suite qu'on n'a pas dormi beaucoup.

Aujourd'hui ambiance sinistre au bureau. Je devrais faire mes cartons et mettre au pilon mes vieux dossiers car nous démenageons la semaine prochaine, mais pas envie ou pas le courage. Et trois problèmes qui me souciaient trouvent tous les trois une solution comme par enchantement. Les problèmes se résolvent souvent par le non-agir, laisser faire, laisser tomber et hop le problème disparait.

1 commentaire :

Julie Kertesz a dit…

je me sens un peu là, merci de me plonger dans l'atmosphére, oui, c'est dommage pour Bayrout