passantes


., première mise en ligne par Jean Ruaud.

béton


Béton / Concrete 5, première mise en ligne par Jean Ruaud.

C'est une vieille photo mais je l'aime bien et j'avais envie de la mettre sur Mnémoglyphes, alors hein...

le mur du çon...

... a été pulvérisé par le sénateur Mélenchon à propos de la décision de la Ville de Paris de faire citoyen d'honneur le Dalaï Lama :
[Hostile] "en France comme partout dans le monde à la confusion du religieux et du politique", [le sénateur évoque, à propos du Tibet,] "l'aveuglement de tant de Français qui ont adulé l'ayatollah Khomeiny réfugié chez nous" [ou] "ceux qui estimaient qu'en Afghanistan, tout valait mieux que les communistes, ce qui les a conduits à appuyer les talibans et à fabriquer Al-Qaïda". (Libération)
C'est tellement ridicule et de mauvaise foi comme propos qu'on a honte pour lui de les avoir proféré!

complot d'appareil

Hier je sors avec mon Nikon D8o réflex avec un objectif génial de 50, je fais 35 photos, une seule de potable, le reste à jeter, vraiment à jeter. Aujourd'hui je sors avec le Canon PowerShot A640 compact et bon marché, je fais 48 photos et j'en trouve plus de 25 potables et le reste acceptable à part une ou deux ratées. C'est moi ou la technologie qui déconne?

faux semblants


., première mise en ligne par Jean Ruaud.

la télé est (forcément) décevante

Vu Mathieu Ricard interviewé hier soir dans l'émission "On n'est pas couché". J'ai regretté qu'on passe tant de temps à lui demander de justifier l'oppression chinoise au Tibet. À la question de savoir si le régime du Dalaï Lama était théocratique et féodal il a eu la réponse suivante (je résume) : c'était vrai il y a 70 ans, mais le Dalaï Lama s'est désormais engagé pour la démocratie et aucun tibétain de nos jours ne veut le retour à un état féodal. J'ai regretté qu'on passe si peu de temps sur la philosophie du bouddhisme car Mathieu Ricard en parle clairement mais, bien sûr, la philo ne passe pas dans une émission de divertissement (ou à la télé en général), encore une bonne raison pour ne pas regarder la télé.

câlins

Le contact physique humain est essentiel. Quand on est enfant on en a beaucoup, puis vient l'adolescence et là, plus rien, on est sevré brutalement. Et le petit d'homme en manque part à la recherche désespérée d'un corps à serrer contre lui. Les culs serrés et les nouveaux pudibonds ne vont rien arranger à vouloir supprimer le câlin dès l'enfance, ils se rendront compte trop tard qu'ils ont créés des névrosés avides de contact, en manque perpétuel et constipés à mort. "Câlins gratuits" voit-on fleurir ici où là, comme il faut que nous soyons coincés pour en arriver là.

villa des roses


., première mise en ligne par Jean Ruaud.

un système de repérage des quartiers "chauds"

Au Japon un système de navigation monté sur quelques nouveaux modèles Honda indiquera les zones à haute concentration de délinquance afin que les automobilistes puissent, s'ils le désirent, éviter ces zones potentiellement dangereuses. Ce système d'information géographique embarqué, développé par Mitsubishi, donnera à chaque quartier un niveau de risque en fonction du vandalisme contre les voitures, des vols d'automobiles ou à des vols à la roulotte.

A priori ce n'est pas difficile à faire techniquement un truc pareil, mais encore faut-il acquérir les données : en France, à ma connaissance, c'est impossible, le Ministère de l'Intérieur ne diffuse publiquement qu'un "bulletin mensuel des faits constatés", qui n'est pas référencé géographiquement. Ensuite il me semble que d'un point de vue éthique et politique c'est assez délicat d'étiqueter un quartier comme "criminogène". Et se pose aussi la question de la "granularité" : une zone à haute concentration de faits délinquants (un "hotspot") peut être plus petite que le quartier pris en référence et donc colorer tout un quartier plutôt calme et serein par ailleurs, excepté une petite partie jouxtant un quartier plus "chaud", par exemple.

Bref, on n'est pas prêt, à mon avis, de voir ça en France, et peut-être que c'est mieux ainsi.

Ben Fry

Je suis sûrement le dernier mais j'ai découvert que le père de Processing, Ben Fry, avait un blog, depuis trois mois, lecture incontournable pour qui s'intéresse à la visualisation de données et à Processing.

la carte météo du lit de Billy


par Deane Powell, Life, 1910
trouvé sur le blog Making Maps

ecco qui una musica

Voici ce que le regretté Pierre Desproges écrivait sur Paolo Conte :
Paolo Conte nous arrive comme un cheveu sur la soupe. Un cheveu d'or sur la soupe à la grimace.
En pleine apogée de l'hystérie bramante où le décérébré spasmodique nous éjacule aux oreilles les giclées d'immondices anglomaniaques de sa consternante indigence, voici que nous vient, à cheval sur un tabouret de bar prémussolinien, ce Piémontais grave et lent, tout habillé gris sobre de distinguée nostalgie.
Loin des fureurs vulgaires des modes mort-nées, Paolo Conte chante la chanson folle et frivole des années qu'il pleure. Il dit le goût défait des curaçaos amers et des rumbas éteintes.
C'est une voix crépusculaire de vraie virilité. Insolente de facilité. Profonde et sereine, charriant des graviers roses au bord de se briser.
Il chante, et la femme amoureuse de l'amour frissonne au creux du cou. Et le rocker fluet, accablé par tant de beauté, meurt terrassé d'humiliation sous sa prothèse électronique.
Paolo Conte chante. Esthétiquement c'est beau. Moralement, comme toute insulte à la médiocrité, c'est une bonne action.

C'était en 1986.
Et c'est toujours vrai.

Et j'ajoute que pour moi l'Italie que j'aime c'est Paolo Conte, Nanni Moretti, Federico Fellini et pas ce vieux beau populiste de Berlusconi.

près de Chinon (Touraine)

.

photoblog de David Chapelle

Mon copain David Chapelle a enfin mis ses magnifiques photos de plongée en ligne, allez voir ça. David est un photographe sous-marin talentueux qui a longtemps affuté sa technique et son regard, et croyez-moi, pour faire de bonnes photos sous-marines il faut posséder une excellente technique de plongeur et une excellente technique de photographe avec un regard d'artiste et d'amoureux de la mer. Ce n'est pas donné à tout le monde. David possède tout ça depuis longtemps et, cerise sur le gâteau, c'est un gars très gentil, généreux et attachant. Je suis vraiment content de voir ses photos d'épaves, ses macro-photographies de la flore et de la faune de la mer d'Iroise sont extraordinaires, regardez ses incroyables photos mi-air / mi-eau et ses géniales photos en noir et blanc aussi à l'ambiance si particulière...
Photoblog David Chapelle.

Contrairement à une idée reçue le temps n'est pas un sujet ennuyeux

.
Paris : rue de Rome (XVIIème arrondissement)

Je n'ai jamais habité dans un pays où il fait beau la plupart du temps. Je suis né dans le centre ouest de la France où il fait un temps océanique plutôt clément, assez humide, avec des hivers doux et des printemps tardifs, des étés chaud mais sans canicules, juste assez de pluie, juste assez de soleil et de ciel bleu. Un temps modéré, centriste. Comme je suis contrariant j'aime les temps extrémistes : la chaleur et le soleil ou les orages tropicaux, la sécheresse du désert. Sans renier le climat atlantique pour lequel j'ai un faible. Néanmoins je crois que le climat qui me convient le mieux c'est le climat méditerranéen, sans le mistral, donc méditerranéen de l'Est. En fait je crois qui si je pouvais et si j'avais des amis et de la famille par là, j'aimerais bien vivre à Nice. Problème : quand les gens que vous aimez habitent, à de rares exceptions prêt, dans le centre et dans l'ouest du pays, Nice c'est vraiment loin de tout.

Tout ça pour dire que j'ai l'impression que le printemps est enfin arrivé. Malgré le ciel gris, la température remonte. J'ai laissé mes fenêtres ouvertes toute la journée et toute la nuit dernière. La météo annonce une nette amélioration pour la fin de la semaine prochaine. C'est bon ça. J'ai envie de me remettre à sérieusement marcher dans Paris. Déjà, depuis que nous sommes passé à l'heure d'été je marche un peu chaque soir, mais j'ai envie de me remettre à la marche en ville plus sérieusement et plus régulièrement.

it's baaaack!

Le Fafblog est revenu! Hosanna au plus haut des cieux!

mono no aware

Les textes fondamentaux du Zen font de l'acceptation et de la transcendance du monde le point nodal de l'art de vivre qu'ils proposent, tandis que l'art narratif japonais traditionnel célèbre le monde tout en y renonçant. De nos jours on emploie souvent le terme mono no aware pour décrire cet état d'esprit ou, selon le mot de Tamako Niwa "la tristesse sereine" qui nous envahit à la vue du monde. On l'utilise également pour décrire l'acceptation tranquille d'un monde en transition, le plaisir innocent et éphémère goûté à l'activité quotidienne ou encore le contentement procuré par la précarité de sa propre existence.
Donald Ritchie

coup de mou

Bon, ce qui me semble certain c'est que ce blog n'a aucun interêt, n'a presque plus de lecteurs, que sept ans à bloguer ça commence à faire long et que je n'ai plus le fameux "mojo" qui fait le blogueur enthousiaste et productif (si toutefois je ne l'ai jamais eu), bref c'est le début de la fin, my friend, the end.
Je ne sais pas si j'arrête maintenant ou plus tard, j'ai encore envie de bloguer mais pas grand chose à raconter : mon boulot me passionne mais je ne peux rien en dire publiquement par devoir de réserve, ma vie n'est par ailleurs pas intéressante à raconter et ce qui s'y passe pas racontable sur un blog lu par toutes mes connaissances, mes opinions sont relativement communes et d'autres blogueurs les expriment généralement mieux et plus vite que moi.
Et aujourd'hui qui veut lire un blog généraliste qui parle de tout et de rien? Il y a des millions de blogs sur la planête, tout le monde en a un.
Je réfléchis.

n'enterrez pas le CD

.

On dit que le CD est fini, la galette serait peu à peu remplacée par le virtuel, téléchargement et toutes ces sortes de choses. Eh bien si c'est exact c'est triste parce que je suis profondément attaché à l'objet disque, CD, album. J'achète toujours des CD malgré ma collection déjà imposante, c'est pour moi un plaisir d'aller fouiller les bacs chez Gibert Musique par exemple, Boulevard St Michel. J'aime bien ressortir avec ma petite poignée d'albums bien solides, objets de plastique. J'aime les pochettes de CD, l'art de l'illustration, du graphisme, j'aime bien avoir les paroles des chansons sous les yeux quand elles y sont et sinon je lis toujours les notes de pochettes, intégralement, une vieille habitude qui date du temps où j'achetais des vinyls, objets précieux et fragiles. J'aime avoir devant moi, alors que je tape ce billet, une rangée de 90 CD qui n'attendent qu'un geste de ma part pour être écoutés. La série de 90 est renouvelée de temps à autres, je puise dedans selon mon humeur et un peu en fonction de la pochette. Au magasin il m'arrive d'acheter un album simplement parce que je trouve la pochette jolie (bon, je regarde quand même deux ou trois autres trucs avant d'acheter...), parfois je suis déçu par la musique mais pas toujours, loin de là, je serais même pas loin de dire : "pochette de bon goût, musique itou"! Il m'arrive de revendre les CD qui ne me plaisent pas ou plus, chose qui est impossible avec la musique "virtuelle". En tout cas si le marché du disque s'effondre ce n'est pas à cause de moi! J'ai horreur des boutiques de musique en ligne, et je n'utilise les Deezer, Pandora et autres que pour faire de nouvelles découvertes, idem pour les music-blogs. De même que le livre virtuel ne remplacera jamais le bon vieux bois mort, la musique virtuelle ne remplacera jamais le bon vieux CD.

le caïman revient

.

Berlusconi qui revient au pouvoir en Italie, une pensée pour Nanni Moretti, eh oui hélas, mais peut-être qu'il en fera un nouveau grand film, comme Aprile ou le Caïman. Manifestement tous les italiens n'ont pas vu Le Caïman, sinon ils n'auraient pas voté pour Berlusconi! Encore du chemin à faire, Nanni.
Ca me fait penser qu'il est toujours impossible de trouver Palombella rossa et La Messa è finita en DVD, quand cessera ce scandale?

Bon j'étais en super forme aujourd'hui et ce soir lessivé.

photo du jour

.

Je me suis remis à faire des photos, mais je me sens rouillé, pas sûr de moi. Je voudrais simplifier, la façon de prendre des images, les sujets. Je suis insatisfait.

liens

# Jordan Crane's Cover Art for Michael Chabon
Couverture du dernier livre de Michael Chabon

# Interactive Architecture dot Org » Swarming Structures

# Portishead in Portishead
Vidéo concert en studio des sept dernières chansons de Portishead avant leur sortie sur album

# Matthieu Gafsou photography

# Rinko Kawauchi / photograph

# Michael Chabon : A Proposed Screenplay for Spider-Man 2.
Sur le site McSweeney's Internet Tendencies

# rsizr - intelligent image resizing
Editer ses photos en ligne

McDo

J'ai déjeuné au MacDonald de la gare de Tours ce midi (c'était pas prévu, hein). C'est moi ou c'est le MacDo? J'ai trouvé leur bouffe franchement nulle, sans goût, trop grasse, bourrative et peu nourrissante. Ça faisait très longtemps que je n'avais pas été chez MacDonald. C'est toujours comme ça où c'est celui de Tours qui est nul? J'aimais bien leur hamburgers dans le temps. C'est peut-être ça vieillir, se rendre compte que de la bouffe grasse, bourrative, pas nourrissante et sans goût est, et a toujours été, grasse, bourrative, pas nourrissante et sans goût.

plans

C'est bien d'avoir des plans pour sa journée de dimanche, mais quand ceux-ci se trouvent compromis par une bêtise évidente d'ordre bureaucratique c'est agaçant. Donc aujourd'hui je me suis tapé trois heures et quelques de transports pour rien et j'en suis fort irrité, fort déçu de n'avoir pas pu voir les gens que je voulais voir pour leur redresser un tant soit peu le moral, les gens que je voulais voir sont probablement fort déçus eux même de m'avoir préparé un repas de midi en vain et de ne m'avoir pas vu. Bref c'est un fiasco ce dimanche. Humeur noire. Personne bien sûr pour porter la responsabilité de cet échec, sinon moi qui aurait dû savoir, qui était bien placé pour savoir, mais peut-être qui ne voulait pas savoir, qu'il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond dans cette solution si pratique et évidente : son évidence même.

Portishead

Ceux qui aiment Portishead et la voix de cristal froid de Beth Gibbons se taperont ce concert vidéo à... Portishead, en studio, ils interprètent leurs plus récents titres. Ah oui, j'oubliais, c'est bien...

illustrations


Via le magnifique BibliOdyssey : Costumes of Portugal, une magnifique collection d'illustrations portugaises de 1836 (et aussi sur Flickr)

sound effects

Les effets sonores de Star Wars font une grande partie du charme de cette série de films et restent en mémoire. Qui n'a pas imité le bruit des sabres lasers ou des pistolets de Star Wars? Personnellement le son des vaisseaux spatiaux de l'Empire, les TIE fighters sont mes préférés. Voici un petit best-of :

vidéos sur Flickr

Il y a maintenant des vidéos sur Flickr :



mais tout le monde ne trouve pas ça à son goût.

Moi? ce que j'en pense? Je ne suis pas contre, bien au contraire. D'ailleurs je ne comprends pas bien les arguments des "contre", à par qu'il faut que rien ne change et que tout reste comme avant... ce qui n'a jamais été une opinion que je respectais beaucoup!

la machine à différences


Recréation de la machine à différences de Charles Babbage, réalisée pour le Computer History Museum de Monutain View en Californie.

les dunes de Mars

Magnifique image des dunes de Mars prise par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter, de la NASA. Ces dunes sont dans la région de Mars dite de l'Hellespont, elles proviennent de l'érosion de Mesas locales, elles ont cette forme à cause de vents extrêmement forts.
D'autres images à découvrir sur ce site de la NASA.

près de la gare routière

port authority

et pas loin de Times Square, Manhattan

faudrait pas qu'ils lisent

Les livres de psycho "populaires" qui ont tant de succès en librairie sont une mine inépuisable de malentendus et de miscompréhension pour les idiots qui les lisent et qui croient y avoir trouvé la vérité. Combien en ai-je vu de ces balots. A.S. Neil, inventeur de Sumerhill, s'arrachait les cheveux quand il voyait la multitude de gens qui croyaient avoir compris ses principes éducatifs et qui bousillaient leurs enfants en vertu de ses principes mal compris.

Park Avenue

park avenue

Un samedi matin d'octobre tout gris et mouillé...

fiasco olympique

On est quand même les meilleurs quand il s'agit de f... le bordel! La flamme Olympique a fait long feu lors de sa traversée de Paris, un fiasco monumental. Ah! la police en roller protégeant l'emblème olympique malmené par les tibétains et leurs partisans, Philippe Muray aurait adoré.

blog till you drop

In Web World of 24/7 Stress, Writers Blog Till They Drop
They work long hours, often to exhaustion. Many are paid by the piece — not garments, but blog posts. This is the digital-era sweatshop. You may know it by a different name: home. A growing work force of home-office laborers and entrepreneurs, armed with computers and smartphones and wired to the hilt, are toiling under great physical and emotional stress created by the around-the-clock Internet economy that demands a constant stream of news and comment.

neige

J'ai rêvé ou il a bien neigé cette nuit à Paris? Il me semble m'être levé et avoir remarqué de la neige sur les toits. Ce matin plus trace de neige. Je n'ai pas les yeux en face des trous, en fait il y a bien des traces de neige, à l'Est et au Nord. De la neige le 7 avril. Il fait -1° C dehors, le type en haut de sa grue, juste à hauteur de mes fenêtres doit bien se cailler.

finalement

Aujourd'hui c'est "sick day" finalement. Mais la fièvre est complètement tombée, la gorge désenfle et la forme revient... Mais je préfère prendre une journée de repos pour compléter la guérison.

érythémato-pultacée

Okay, parlant ce soir dimanche à 19 heures je me sens beaucoup mieux, je n'ai presque plus de fièvre, toutefois ma gorge me fait très mal et est toujours dans le même état. En langage de médecin j'ai une angine érythémato-pultacée, avec des vésicules ce qui signale de façon presque certaine son origine virale. En général cette maladie, pour laquelle il n'y a rien à faire, passe en trois ou quatre jours et c'est exactement la façon dont se conduit celle qui m'affecte. Rien de sérieux. Je pense aller au boulot demain, rien que pour voir si j'ai passé mon angine aux collègues, vendredi dernier...

une rue de Manhattan

Manhattan Street

va mieux

Ma gorge est assez spectaculaire, rouge vif avec des traces de fromage blanc, enflée, mais pas pire qu'hier. Je n'ai plus de fièvre et je suis en bien meilleure forme générale qu'hier. Je verrais ce soir si je suis en état d'aller au travail demain... Hier j'ai passé la journée à dormir devant la télé, super samedi!
Quand j'étais petit et que j'avais de la fièvre, ma mère me disait quand je me levais : "à moi la muraille, la terre m'abandonne!", c'était presque ça hier.

malade

Bon, alors je suis malade comme un chien. Angine, fièvre. Ça va un peu mieux juste maintenant mais je suis encore plutôt faiblard. J'ai dormis douze heure la nuit dernière, pourtant. Enfin dormis c'est un grand mot, un sommeil agité de rêves répétitifs et de réveils en séries. N'espérez pas grand chose sur Mnémoglyphes ce week-end, peut-être des bulletins de santé réguliers...

sans plis

metro

Humide et doux, petit crachin. Journée sans plis.

Je suis de plus en plus effaré par les réactions outrées à cette histoire de banderole insultante contre les "ch'tis" lors du match PSG - Lens. Ça devient complètement grotesque. Sur ce sujet lire Philippe Bilger et Yves Michaud.

East 52nd Street and Lexington

W52nd and Lexington

Sous le Citycorp, dans Midtown

traduire

Envie de traduire Brad Zellar.
Ne serait-ce que pour encore plus apprécier cette prose.

petit journal du jour

Douceur printanière. Marché à pieds pour rentrer dans le temps de jour sauvé, pas tout le chemin mais une bonne moitié. Paris printemps. Bavardé avec M*. Rue de Rennes, Boulevard St Germain, vu un acteur québécois relativement célèbre à la terrasse du Flore, Pont de la Concorde (merveille!) et Concorde elle-même dans le soleil couchant. Et autrement travail, discussions, cafés...

Water Street, Manhattan

Downtown
 et Pearl Street, à l'ouest de South Street Seaport, au fond la rampe du Pont de Brooklyn, South Manhattan.

il est trop tard

Il est trop tard maintenant, je le sens bien. Au bout d'un moment son passé se transforme en destin. Continuer quand-même, en regrettant les choses qu'on n'a pas fait et qu'on ne fera plus parce que pas le temps, il est trop tard.