le battement d'une aile, quelque part...

Houston  Museum of Science


Parfois on a un problème, un petit problème un peu gênant, qui ne vous empêche pas de vivre mais qui vous agace parce qu'on y pense tout le temps et on a beau le retourner cent fois dans la tête on n'arrive pas à trouver la solution. Cette solution est pourtant assez simple généralement. C'est un peu comme si on était dans une pièce dont on n'arrive pas à trouver la sortie bien que la porte soit grande ouverte devant nous. Quand on trouve cette solution, tellement évidente, tellement simple, tellement à portée de main on se trouve un peu bête de ne pas y avoir pensé plus tôt. Un problème comme un de ceux là me taraudait aujourd'hui et il a juste fallu que j'en parle à quelqu'un pour que cette personne me suggère une solution ultra-simple à laquelle je m'en veux de ne pas avoir pensé plus tôt. Je m'en veux un peu mais surtout je suis soulagé. C'est bizarre ces choses là.

1 commentaire:

Wictoria a dit…

je me trouve souvent dans cette situation, souvent je suis cet ami qui trouve la bonne parole, j'aimerai être pour moi même ce que je suis pour d'autres, c'est beaucoup moins facile évidemment !