"Fear"

La Maison Blanche va avoir beaucoup de mal à faire croire que le livre de Woodward est une "complète fiction". Parce que Woodward a une réputation à tenir et on le voit mal se jeter sur son épée pour enfoncer Trump. Il a écrit un très grand nombre de livres sur les divers gouvernements américains et bien qu'il ne cite jamais ses sources il n'a jamais été pris en flagrant délit d'invention ou de mensonge, ni même d'exagération. Mieux : toutes les révélations qu'il a pu faire par le passé se sont révélées exactes avec le recul. Ce qu'il raconte dans son dernier livre (à paraître le 11) sur Trump et son administration est donc vraisemblable, ce que toute personne qui lit jour après jour les tweets de Trump peut parfaitement deviner. D'ailleurs la Maison Blanche a fait un démenti très prudent en mentionnant que le président avait un mode de gouvernance "non conventionnel".

Contrairement au livre de Michael Wolff on peut être sûr que Woodward a fait des efforts démesurés pour obtenir la meilleure version disponible de la vérité. Il sera difficile de rejeter cela de manière crédible en tant que "fake news".