Conséquences d'Helsinki ?

Qu'est-ce que la prestation lamentable de Trump hier à Helsinki (qualifiée par certains de trahison) va changer ? Probablement rien dans l'immédiat. Les Républicains peuvent difficilement se détacher de Trump tant qu'il est populaire dans leur électorat. Ils vont donc blâmer le président du bout des lèvres et essayer de passer rapidement à autre chose. Les Démocrates et l'ensemble des media dit "libéraux" hurlent leur indignation mais ils ne prèchent que pour leur paroisse, ça n'entamera en rien la popularité de Trump dans l'opinion de la classe ouvrière blanche. On peut compter sur Trump pour contre-attaquer en mentant comme un arracheur de dents, en tentant de changer de sujet (déjà entamé aujourd'hui en vantant ses pseudo-succès au renforcement de l'OTAN) et en essayant de se justifier en attaquant les Démocrates, les "fake news" media, Obama, le "deep state", l'enquête du procureur spécial Mueller, etc.

La solution ne viendra que des élections de novembre si les Démocrates reprennent la majorité à la Chambre des représentants (ce qui est possible) et au Sénat (moins facile). Ils seront alors en mesure de sérieusement embarrasser Trump et le neutraliser. Pour que les Démocrates gagnent ses élections il faut qu'ils mobilisent leur électorat au maximum.

Entre aujourd'hui et les élections de mi-mandat le rapport d'enquête du procureur spécial Mueller sortira peut-être, il sera sûrement dommageable pour le président mais il est peu probable qu'il entraîne une action en justice contre lui et de toute façon il ne convaincra que les déjà convaincus, la base trumpienne n'est pas prête à changer d'opinion sur son idole.