Rencontre Trump - Kim Jong Un

Il me semble que cette rencontre au sommet, très attendue, a eu au moins un bienfait : éloigner l'éventualité d'une guerre nucléaire ou conventionnelle en Corée. Par contre on peut craindre que cette rencontre renforce le pouvoir et le prestige de KJU en lui donnant une stature internationale, d'autant que la question des droits de l'homme en Corée du Nord a été mise de côté. Il est fort probable que Trump n'ait strictement rien à faire du sort des citoyens de la Corée du Nord et ne pense, avec cette rencontre, qu'à son statut dans l'opinion aux États-Unis, et qu'aux possibilités qui s'ouvriraient éventuellement de faire des affaires (et pourquoi pas les siennes) dans ce pays ! Le document signé ne comporte aucune précision sur la dénucléarisation du pays de KJU, juste une déclaration d'intention. De son côté, Trump semble avoir fait pas mal de concessions (les exercices militaires conjoints entre la Corée du Sud et les États-Unis n'auront plus lieu et le président a même parlé d'un retrait militaire des États-Unis de la péninsule). Contrairement à ce qui s'était passé lors de certaines rencontres internationales (cf. Angela Merkel), Trump s'est entiché de KJU comme il l'avait fait avec Xi-Jinping ! Il lui a tressé des lauriers et l'a assuré de son amitié en oubliant que KJU n'était rien d'autre que le tyran communiste d'un petit pays arriéré. Trump est de toute évidence fasciné par les dictateurs qu'il préfère visiblement aux dirigeants démocratiquement élus qui sont par ailleurs sensés être ses alliés.

ADD : Assez significatif du manque de logique de Trump : d'un côté il dénonce l'accord sur le nucléaire iranien alors que cet accord est soumis à des vérifications draconiennes de l'AIEA et signe avec Kim Jong Un un accord de dénucléarisation qui ne prévoit ni contrôles, ni sanctions, rien.