Grèves à la SNCF (suite)

Le taux de grévistes à la SNCF reste constant, il ne faiblit pas. Évidemment presque tout le monde a pris ses dispositions et s'en fout maintenant. La grève s'enlise. Il est acquis que le gouvernement ne lâchera rien et que les gars peuvent continuer à faire grève jusqu'à la fin des temps ça ne changera plus rien. Comment arrêter la grève ? Le premier syndicat qui jettera l'éponge sera traité de traître par les autres, donc personne n'est incité à lâcher le premier. Il est évident que celui qui lâchera le premier aura un prix à payer aux prochaines élections syndicales. Donc personne ne veut être celui-là. Une fois qu'un syndicat aura décidé d'arrêter les autres suivront, la CGT et SUD en dernier et en disant que c'est de la faute des traîtres.