lundi 12 septembre 2016

Volonté

Une femme de 68 ans qui a une pneumonie mais ne s'arrête pas pour cela de faire une campagne électorale très dure aux quatre coins d'un immense pays et qui ne se sent pas bien après être resté debout pendant une heure au milieu de la foule avec probablement un gilet pare-balle par une chaleur accablante n'est pas une personne faible mais au contraire sacrément résistante et animée d'une volonté de fer.

Aucun commentaire :