Le lendemain

Hier soir, avant les attentats, je marchais dans Paris pour aller de St Michel au Cricketer, un bar de la rue des Mathurins, où j'avais rendez-vous avec Daylon pour boire une bière. J'ai traversé la Seine devant la Conciergerie, puis j'ai pris les quais, le Louvre, puis la rue de Rivoli, la Place de la Concorde, la Madeleine. Je me suis dit que Paris était la plus belle ville des villes que je connaissais et que j'étais heureux d'y vivre. Ce matin je le pense encore plus que jamais.

Aucun commentaire: