Le Sénat US passe à droite

Donc les Républicains ont reconquis le Sénat et conservé la Chambre des représentants. Il eut fallu un miracle pour que les Démocrates l'emportent au Sénat, le tiers renouvelable était en majorité dans des Etats conservateurs ou en balance précaire entre les deux et les midterms ne mobilisent pas autant les électeurs que les présidentielles, d'où l'abstention massive, de surcroit les Etats où les sénateurs étaient renouvelables étaient les plus traditionnellement hostiles à Obama. En plus un certain nombre de sénateurs Démocrates avaient pris leur retraite à l'occasion de ces élections et leur successeurs potentiels n'ont pas fait aussi bien qu'eux. Quant à la Chambre, l'actuel découpage des circonscriptions assure une majorité aux Républicains, au moins jusqu'au prochain découpage.

Les stratèges du parti Républicain ont bien joué leur coup cette fois-ci. Ils ont bien pris garde à faire éliminer dès les primaires les candidats les plus problématiques, c'est à dire les plus éxtrémistes, pour ne garder que les modérés, les plus électables, les moins susceptibles de faire de grosses gaffes (à l'exception de l'élimination d'Eric Cantor dès sa primaire) pour lesquels ils ont fait de gros efforts d'entraînements. Les candidats Républicains ont béneficié de fonds sans précedents pour leurs campagnes, résultat des efforts demandés aux riches soutiens conservateurs (les super PAC). Enfin, la campagne a été polluée par des problèmes nationaux et internationaux très défavorables au pouvoir en place (Ebola, EIS en Irak...).

Bon, le Congrès est donc entièrement aux mains des Républicains. Je ne pense pas que ça soit si mauvais que ça puisque Obama est toujours au pouvoir, sans espoir de réelection, donc avec les mains un peu plus libres de ce coté là et avec toujours son droit de véto. Par contre la pression va être maintenant sur les Républicains pour que le Congrès réalise enfin quelque chose après quasiment 6 ans d'obstruction et d'immobilisme. Ils vont devoir trouver des compromis avec les Démocrates et ces compromis ont une bonne chance de faire éclater leur majorité entre les extrémistes du genre Cruz et Rubio et les modérés.

Enfin, d'une part les élections de 2016 se présentent théoriquement mieux pour les Démocrates, aussi bien géographiquement que démographiquement et seront des élections présidentielles donc avec une plus grande participation ce qui leur est toujours favorable. D'autre part les Républicains ne font rien pour gagner les suffrages des minorités ethniques qui sont fortement portées sur leurs adversaires de gauche.

Aucun commentaire: