mardi 21 octobre 2014

Texas

Traitez moi de gros lourd si vous voulez mais j'avoue que j'aime ZZ Top, Lyle Lovett, Townes Van Zandt, Stevie Ray Vaughan, Roy Orbison, Johnny Winter, Doug Sahm, David Lindley et Lightning Hopkins... Bref la musique populaire et le blues du Texas.

D'ailleurs il faut bien reconnaître que j'aime le Texas. J'y suis allé trois fois, quoique uniquement dans le sud, Houston et ses environs. Le Texas est grand comme une fois et demie la France (cependant comme il est moins peuplé et depuis mon longtemps il est plus homogène que la France). Dire que je suis allé trois fois à Houston et dans ses environs ça ne veut pas dire que je connais le Texas, c'est un peu comme si je disais que je connaissais la France en n'ayant été que trois fois à Marseille ! Cependant, ce que j'ai vu du Texas, en gros Houston, Austin, un petit secteur du Hill Country, Galveston, et un peu vers le Nord, du coté de College Station, m'a bien plu.

C'est sans doute parce que ce que j'y ai vu était proche de mes rêves d'Amérique, images mentales marquées par les Westerns et le film de Wim Wenders : Paris, Texas (vu et revu de nombreuses fois). J'ai fait un reportage photographique sur l'architecture de la "suburbia" américaine à Houston, on peut le voir sur Flickr. J'ai eu beaucoup de joie à photographier ces pavillons de banlieue banals et pourtant très exotiques. Pourquoi ? Je ne sais pas. Peut-être que l'image de la suburbia américaine vu à travers les films et les séries a marqué mon imaginaire. Et puis ces pavillons bas, ressemblants à des maisons de vacances, plantés dans la pinède, les chênes verts et les eucalyptus, n'était-ce pas le paysage de mon enfance, à St Brévin ? Probablement.

Lakeside Estate - Houston, TX

Lakeside Estate - Houston, TX

Aucun commentaire :