La guerre sans fin

Avant 2005 Israël occupait la bande de Gaza et un certain nombre d'Israéliens en avaient profité pour établir des villages dans cette enclave. En 2005 le gouvernement israélien décida d'évacuer toutes ses troupes et tous ses colons de la bande de Gaza. L'Autorité Palestinienne incarnée par le Fatah était alors très impopulaire à Gaza, ainsi que très largement corrompue et inefficace, le Hamas, mouvement lié aux Frères Musulmans égyptiens et dominé par les islamistes, a alors pris le pouvoir à Gaza au terme d'une guerre civile avec le Fatah qui fit de nombreuses victimes.

Le Hamas s'empressa alors d'amasser des armes et des missiles, via les nombreux tunnels creusés sous la frontière avec l'Égypte, bien entendu au détriment de tout ce qu'un gouvernement à peu près sensé ferait pour protéger, servir et améliorer les conditions de vie de sa population. Car l'annihilation d'Israël est la seule raison de vivre du Hamas.

Depuis 2005, donc, le même scénario se reproduit de temps à autres, un incident (en l'occurrence l'odieux assassinat d'un enfant palestinien par des extrémistes israéliens vengeant le non moins odieux assassinat de trois adolescent israéliens) est le prélude à une campagne de lancers de missiles en provenance de Gaza sur Israël, campagne à laquelle Israël réplique par des bombardements ciblés sur les sites de lancers de missiles et sur les membres du Hamas. Dans un territoire aussi densément peuplé que Gaza et étant donné que les sites de lancers de missiles et les membres du Hamas sont cachés parmi la population civile, ces répliques, même faites avec précaution et en prévenant les civils, font fatalement un certain nombre de morts civils, permettant au Hamas et à tous ses soutiens de par le monde de dénoncer les horribles sionistes tueurs d'enfants.

Les missiles du Hamas font peu de dégâts et encore moins de victimes en Israël, parce qu'ils sont tirés à l'aveuglette et parce qu'ils sont interceptés et détruits par le système Iron Dome dès qu'ils peuvent atteindre une zone habitée. Iron Dome est un système de défense anti-missile très performant mis au point par les Israéliens.

Après quelques temps et beaucoup de victimes, les deux partis conclurons un cessez-le feu provisoire. C'est à dire quand le Hamas n'aura plus de missiles et jugera qu'ils ont suffisamment encaissé de pertes pour cette fois et qu'Israël jugera qu'il ne peut faire plus, sauf envahir Gaza et à l'occuper, ce qu'ils ne sont pas décidés à faire et ce qui n'est pas dans leur intérêt de faire, du moins durablement. Ce cessez-le-feu durera le temps que le Hamas se ré-arme et les hostilités recommencerons au premier incident.

On comprend mieux alors pourquoi les initiatives de paix consistant à décoloniser complètement la Cisjordanie et faire la paix avec le Fatah ont peu de chances d'être approuvé par le gouvernement israélien. Dans son esprit, et compte tenu de la montée de l'islamisme dans la région, ce serait prendre le risque, peut-être vital, de voir se créer la même situation qu'à Gaza sur leurs frontières de l'Est, seulement encore plus menaçante et incontrôlable que maintenant dans la bande de Gaza.

1 commentaire:

Sylvain a dit…

OK, encore une fois.