Citywide Dispatch

Ces temps-ci je mets souvent en fond sonore “You are listening to Los Angeles”, qui consiste en la superposition d’un streaming de la fréquence centrale du LAPD et de la musique de style “ambient” streamée à partir de Soundcloud. Bon. Je trouve ça très relaxant, le ronron des communications des flics que je comprends à peine (il vaut mieux car, si on y prête attention, c’est sinistre) et la musique planante. Les voix des flics sont très neutres, détachées, voire d’un calme rassurant (et étonnant). C’est Southland en direct !

Au travail j’ai hérité d’un stagiaire. Enfin, pas tout à fait, le pauvre garçon a atterri sur le bureau à coté du mien et comme son superviseur de stage est dans un autre bureau assez loin et n’a pas le temps de s’occuper de lui il a bien fallu que je l’aide un peu. Il est en Mastère 2 de Droit, ce qui correspond à ce qu’était de mon temps le D.E.S.S.  J’ai du mal à m’empêcher de penser, vu ses méthodes de travail et la façon dont il structure ses idées, que le niveau baisse ou a baissé entre le temps où j’étais étudiant et maintenant. Il a beaucoup de mal à trouver une méthode pour ses recherches (c’est en fait moi qui, par compassion (ma légendaire compassion !) lui ai donné quelques clés, pour qu’il ne perde pas trop de temps. Il en bave littéralement pour écrire un Email simple (il ignore en plus toutes les règles élémentaires de typographie, mais ça je suppose que personne n’a pris le temps de lui apprendre). Il écrit tout sur des post-its qu’il colle ensuite sur une feuille de papier (bon après tout c’est une méthode comme une autre, si ça lui convient !). Accessoirement il ne sait pas se servir d’Excel — moi non plus en 1980, mais j’avais une excuse !

Dans l’épisode quatre de True Detective (j’ai oublié de regarder l’épisode de cette semaine, il faut que je rattrape ça) un plan séquence de 12 minutes (sans coupes donc) pour une scène très violente et plutôt haletante. Du très grand cinéma. Dans une série. M’a rappelé le plan séquence époustouflant au début de Breaking News de Johnny To (la fusillade dans un quartier populeux de Hong Kong avec la caméra qui  rentre par une fenêtre dans l’appartement des gangsters, traverse l’appartement, avant de sortir par une autre fenêtre et de descendre dans la rue).

Aucun commentaire: