Une faute politique

"Moi, président de la République, je ferai en sorte que mon comportement soit à chaque instant exemplaire." Qu'a fait François Hollande de cet engagement?

Certes, François Hollande a été piégé par des photos prises à son insu et étalées sur la place publique. Certes, il n'a pas cherché à dévoiler sa vie privée et se serait probablement bien passé de ces révélations scabreuses. Mais, tout de même, il est président de la République, comment a-t-il pu penser que cette affaire ne soit pas, un jour, rendue publique? Et que dire de son comportement vis-à-vis de sa compagne "en titre" pour laquelle le choc de la révélation a été si foudroyant qu'elle s'est retrouvée à l’hôpital? Comment a-t-il pu renier aussi aisément sa phrase sur le comportement exemplaire qu'il s'efforcerait d'avoir une fois élu président de la République?

Je me fiche totalement de savoir que François Hollande a une maitresse qu'il voit à l'insu de sa compagne "officielle", c'est la qualité de son jugement qui m'inquiète, parce qu'il est président de la République et que les facultés personnelles de jugement du président de la République me semblent extrêmement importantes pour le bon fonctionnement du pays qu'il dirige.

Je ne dis pas qu'il fait preuve de la même légèreté dans la conduite des affaires du pays que dans la conduite de ses propres affaires, ce sont des choses très différentes qu'un homme peut parfaitement cloisonner. Cependant, au vu de la façon dont il se conduit en privé, on peut légitimement se poser des questions sur son jugement, sur son honnêteté et sur ses facultés de raisonnement. Et ça, c'est une faute politique grave.

1 commentaire:

Sylvain a dit…

Qu'est-ce qu'un "comportement exemplaire" ? Dans cette phrase, inclut-il ses affaires de cul ?