Retour en grâces

L'ordi de bureau est réparé. Ce n'était pas le hardware mais bien le soft, et même pas Windows, mais l'application qui avait été mal installée.

Il fallait complètement désinstaller l'ancienne version de ArcGIS (mon application de cartographie), y compris avec un nettoyage de la base de registre avant d'installer la nouvelle version. Aucun technicien de l'entreprise qui s'est penché sur mon problème n'a pris soin de lire les préconisations d'installation (en Anglais, il faut dire). "Read the fucking manual", c'est ce que je dis toujours, et jamais personne ne le fait! Il a fallu que je me fasse attribuer les droits d'administrateur sur ma machine et que je me débrouille avec l'aide à distance d'un technicien de chez ESRI pour installer mon application de cartographie et qu'elle fonctionne correctement. Et pile au moment où je reprenais possession de mes outils, retour en grâces, alors que l'on ne me demandait plus rien depuis deux mois environ, et une avalanche de commandes qui me tombent dessus.

D'un seul coup j'ai plus de travail que je ne peux en faire confortablement. Et du coup les dossiers que j'avais pris avant mon retour en grâces, stagnent.

Bon, on n'est jamais content. Je râlais que je n'avais plus de commandes et maintenant je râle que j'en ai trop!

Aucun commentaire: