Mèmes

Je rencontre parfois dans mon travail des théories ou des conjectures qui sont très facilement réfutables et réfutées, mais qui persistent en dépit de toutes les réfutations rationnelles et appuyées de preuves. J'ai observé que ces théories, la plupart du temps des théories explicatives, avaient des caractéristiques bien particulières.
  • La théorie est toujours émise par les acteurs de terrain, en prise quotidienne avec le problème considéré. Jamais pareille théorie ne vient d'en haut, c'est à dire au niveau de la direction. Sa provenance lui donne un aura particulière, l'aura de la vérité de celui qui a observé le phénomène, de ses yeux. 
  • La théorie est astucieuse, bien qu'erronée, elle procure un éclairage inattendu et original sur le phénomène considéré, de fait la personne qui l'émet en retire à la fois un léger plaisir intellectuel et donne l'impression à ses interlocuteurs d'être malin, astucieux et bien informé. 
  • La théorie s'enracine dans l'esprit des gens qui ne cherchent pas à en savoir plus, prend le statut de vérité, puis perdure en se transmettant d'esprit à esprit, exactement comme un virus, un mème
  • Lorsque vous osez contester cette théorie, quand vous présentez des raisonnements, même simples, étayés de preuves, qui la réfutent, l'émetteur de la théorie (acquise sans preuve ni raisonnement, la plupart du temps) a alors deux réactions typiques : 
    • soit il conteste véhémentement votre réfutation (il l'a vu, il a des preuves et au besoin il en invente) et se vexe que vous ayez eu l'audace de le contredire; 
    • soit il vous laisse parler et ne tient aucun compte de vos arguments, ni dans l'immédiat ni dans le futur.

Aucun commentaire: