vendredi 20 septembre 2013

Bucolique

Je m'étonne de la vitesse avec laquelle passent les jours, ici, à la campagne. Nous sommes vendredi et je suis arrivé lundi soir, déjà trois jours passés, me restent quatre jours. Les jours passent vite et sont très calmes, les nuits par contre...

Mal dormi la première nuit, c'est normal, c'est toujours comme ça quand je change de lit, la première nuit dans le nouveau lit est agitée. La seconde nuit c'est un rongeur, un rat des champs, une souris ou peut-être un loir qui a fait du raffut dans l'écurie (qui sert de cambuse et plus d'écurie) en dessous de ma chambre. Ça m'a reveillé et empêché de me rendormir pendant un bon moment. Le troisième nuit apparition du cerf qui brame près de la maison. D'aucuns trouvent beau le brame du cerf le soir au fond des bois, au point de faire des kilomètres pour l'écouter. Le brame est le cri du cerf en rut qui appelle les femelles et qui par la puissance de son cri éloigne ses rivaux éventuels. C'est une sorte de meuglement sauvage, comme celui d'une vache, en plus rauque. Ce n'est pas beau du tout et quand ça dure toute la nuit ça devient pénible. Car mon cerf a gueulé toute la nuit dans les bois qui jouxtent la maison, à deux ou trois cent mètres tout au plus. A huit heures du matin il gueulait encore. La quatrième nuit retour des rongeurs, vers trois heures du matin. Je pense, au bruit qu'il fait, que c'est un loir qui cherche à se frayer un chemin dans le plafond, nouvellement refait, de l'écurie, juste en dessous de mon lit. Pourquoi un loir? Parce qu'il y a beaucoup de ces petits animaux dans le secteur et qu'ils ont déjà, par le passé, élus domicile dans l'écurie. En ce moment manifestement l'animal se ronge, bruyament, un passage pour entrer par le plafond dans l'écurie. Le chat, qui dort sur mon lit, est parfaitement indifférent à l'activité qui se déroule sous son nez (qu'il a perpétuellement bouché d'ailleurs ce qui fait qu'il ronfle en dormant). Il a fallu, cette nuit, pour faire cesser le trouble, que j'allume la lumière, que je tape sur le sol pour faire du bruit et effrayer le gêneur. Il n'est pas revenu ou bien je ne l'ai plus entendu mais je suis bien certain qu'il reviendra une nuit prochaine. Je ne sais pas quoi faire pour l'en dissuader. 

Enfin tous ces petits soucis nocturnes ne me gènent pas trop et ne sont pas de nature à me gâcher mon séjour. J'ai installé iOS7 sur mon iPad hier soir et ce matin sur l'iPhone. Je ne suis pas du tout depaysé par le nouveau design et je le trouve très beau. Ce doit être mon coté contrariant parce que tout ce que j'ai pu en lire ce sont des plaintes. Je ne me plains pas, je suis heureux d'avoir pu installer iOS7.

Hier une ballade dans la forêt (pas vu de cerf en rut, il paraît que les cerfs sont dangereux quand ils sont dans cet état et qu'ils peuvent charger les humains, mais je suis revenu sain et sauf de ma promenade, même pas eu peur). La forêt n'a pas encore ses couleurs d'automne sauf les fougères qui commencent à roussir et la bruyère qui est en pleine fleur. 

Aucun commentaire :