Bougeotte

Au travail, nous allons encore déménager. Dans le même immeuble et au même étage mais de l'autre coté de l'immeuble par rapport à celui où nous étions aujourd'hui. Nous n'aurons plus la Gare du Nord sous nos fenêtres mais le Boulevard de La Chapelle et La Goutte d'Or. Et le métro aérien va passer juste à notre hauteur, à vingt mètres de nos fenêtres. Les passagers du métro vont donc pouvoir me voir travailler, ou bailler aux corneilles, ou les regarder passer. Les futurs bureaux sont clairs et plus agréables que les anciens et nous serons moins nombreux pour plus d'espace, donc tout est bien. Et comme je serai toujours à quinze minutes de chez moi à pieds je ne peux pas me plaindre, j'ai même beaucoup de chance.

Depuis que je suis dans ce service, 6 ans, j'aurai déménagé une fois par an. En général pour aller à dix ou vingt mètres plus loin ou pour revenir à l'emplacement initial, sauf une fois d'un bout à l'autre de Paris. Je ne m'explique pas cette bougeotte. Peut-être qu'en nous faisant changer de place ils pensent réorganiser, en mieux, le travail. Mais à part le changement d'emplacement je n'ai guère vu de vraie réorganisation.

Aucun commentaire: