samedi 31 août 2013

Veilleurs

La préfecture de police interdit la marche des Veilleurs samedi à Paris

L'argument de ces gens c'est qu'ils ne font pas une manifestation, donc qu'ils n'ont pas à demander une autorisation et qu'ils ne présentent aucun danger pour la sécurité publique puisqu'il ne sont pas armés, qu'ils ne lancent pas de slogans, qu'ils ne veulent pas perturber quoi que ce soit mais seulement marcher silencieusement en groupe sur le trottoir.

Sauf que si des antifas viennent leur casser la gueule ils demanderont aux flics de les protéger, donc même si eux seuls ne menacent pas l'ordre public, leur déplacement en groupe demande une mise en place de la force publique pour l'encadrer. C'est donc bien une manifestation. Et comme toute manifestation sur la voie publique elle est soumise à autorisation de par la loi.

Mais il est clair, pour moi, qu'en fait ces gens se placent au-dessus des lois démocratiques, qu'ils sont persuadés de détenir la Vérité et que leurs idées ne sont pas à mettre sur les même plan que les autres.

Aucun commentaire :