L'hiver au bout du monde

89992036fd0411e28e3c22000a1f9d44 7

Je me demande ce que ça peut bien donner l'hiver au Conquet… J'ai déjà passé quelques mois d'hiver à Brest et je me souviens que les tempêtes arrivaient les unes derrières les autres, en chapelet, parfois deux dans la même journée. Je me souviens de ces jours où on avait l'impression que le jour ne se levait pas de la journée tant il faisait gris et sombre et pluvieux. Je me souviens de la pluie tombant à l'horizontale tellement il y avait de vent. Je me souviens que le linge ne séchait pas sans séchoir électrique. Mais je me souviens aussi de journées radieuses, calmes et ensoleillées en plein hiver, et pas si rarement que ça, avec une lumière extraordinaire et des ciels somptueux. Je me souviens d'éclaircies soudaines et inattendues, absolument magnifiques. Je me souviens de la chaleur de la maison, de son cocon, de la chaleur des bistrots, des pubs. Je me souviens aussi qu'il ne faisait jamais très froid, qu'il ne gelait jamais, qu'il ne tombait jamais de neige ou alors très rarement et elle ne tenait pas. Je me demande ce que ça peut bien donner l'hiver, au Conquet…

Aucun commentaire: