dimanche 14 juillet 2013

Séjour londonien

Voilà qu'alors que je devrais être parfaitement serein, que quelques problèmes administratifs me gâchent un peu la vie. Mais rien de grave, juste de petits emmerdements. J'ai toute raison de soupçonner que ma présente carte bancaire a été frauduleusement utilisée sur Internet, des dépenses potentiellement anormales étant apparues mais que, dû aux caractéristiques de ma carte bancaire, une VISA Electron, je ne peux pas vérifier immédiatement. J'ai donc préféré mettre ma présente carte en opposition plutôt que de courir le risque d'avoir une utilisation frauduleuse. En temps normal ça ne serait pas grave, une nouvelle carte devant être fabriquée et arriver dans très peu de temps, mais en ce moment je suis en cours à Londres et j'ai absolument besoin d'une carte et d'argent pour payer mon séjour. Tout va se régler demain, lundi, matin, je n'en doute pas, avant que je prenne l'Eurostar, avec l'aide des services administratifs de mon job, mais c'est quand même contrariant. Cette carte VISA Electron n'est vraiment pas pratique, elle est destinée à ce que vous ne puissiez dépenser plus d'argent que vous n'en avez sur votre compte en banque en vérifiant votre solde à chaque opération, mais ses plafonds sont très bas (quoique provisoirement relevables), on ne peut pas consulter le détail des dépenses faites sur Internet ou ailleurs avant plusieurs jours (jusqu'à ce qu'elles soient effectivement débitées), certains endroits la refusent (c'est ce qui m'est arrivé la semaine dernière à Londres à mon hôtel) et elle n'est pas plus sécurisée qu'une autre. 

Heureusement les cours à Londres sont passionnants et les gens extrêmement sympathiques. Et il y fait, ce qui ne gâche rien, un temps superbe. Je ne me suis pas du tout baladé la semaine dernière, pas eu le temps. Je n'ai pas quitté les quartiers mitoyens de Bloomsbury et de Kings Cross. Chaque soir après les cours nous sommes allé boire des verres au pub avec les collègues et les instructeurs et bien souvent nous avons prolongé avec un dîner ensemble. 

Le titre officiel des cours est Geographic Profiling Analysis (analyse de profilage géographique) et ils sont donnés au Jill Dando Institute for Crime Science, un département d'enseignement et de recherche de l'University Colllege London. 

Je suis le premier Français à faire cette formation depuis qu'elle existe (en 2010), ils ont eu des Thaï, des Indiens, des Néo-Zélandais, des Australiens mais jamais encore de Français. Cette année nous sommes huit, un Hollandais, deux Suédois, un Français, une Américaine qui travaille en Irlande du Nord, une Anglaise qui travaille pour la Police Ecossaise et deux Anglais.

La formation est sanctionnée par un examen et donne droit à un diplôme. Avec un peu de chance je serai donc Geographic Profiler! Il y a une sorte de contrôle continu et jusqu'à maintenant j'ai plutôt bien réussi les exercices que nous avons subi. Je n'ai pas une grosse pression, toutefois, les exercices ne sont pas bien compliqués.

Je n'ai aucune difficulté à comprendre l'Anglais, un peu plus à le parler. Je suis un peu rouillé de ce côté là, il faut dire que j'ai assez peu l'occasion de parler Anglais. Mais je me débrouille. Je joue parfaitement mon rôle de Français un peu paumé, un peu naïf, avec des expressions étranges et un accent à couper au couteau (mais les Anglais adorent ça comme nous, nous aimons bien entendre l'accent Anglais ou l'accent Italien avec la langue française). Je pose des questions et je participe oralement beaucoup aux cours pour montrer que je comprends et que je suis. Et je fais quelques blagues en Anglais (ça aide que mon humour soit plutôt naturellement britannique) auxquelles ils ne s'attendent pas venant de moi ce qui me rend sympathique.

A la fin de la semaine prochaine je suis en vacances ! Quinze jours. Je vais passer une dizaine de jours dans la nature à la campagne à L'Essart. Ermitage, calme, nature, nourriture saine, la forêt, balades à pieds et à vélo, le chat, les poules, l'oie et la canne, des arbres et du vert… Pourvu qu'il fasse aussi beau que ces dernières semaines. Mais avant, samedi prochain, il y a la Grande Réunion Annuelle de la famille, il y aura des gens que je reverrais avec plaisir et d'autres avec beaucoup moins de joie mais globalement ça devrait aller.

Aucun commentaire :