mercredi 10 avril 2013

Pape et Spectacle

Le pape François a très bien compris la société du spectacle dans laquelle il vit et il agit. Normal c'est un jésuite, donc quelqu'un qui agit en douce, dans l'ombre, en sauvegardant ce qui compte aux yeux du public: les apparences. C'est un type qui a été dans la hiérarchie romaine, dans les milieux du pouvoir catholique depuis très longtemps, il était déjà candidat au poste de pape à la mort de Jean-Paul II. Il y parvient aujourd'hui au terme d'un lobbying intense qui dure depuis des dizaines d'années. Il a dû en lécher des dizaines de postérieurs ecclésiastiques pour arriver à ses fins. Il est donc inconcevable qu'il soit le pape radical qu'il affecte de paraître.

Son premier geste a été de choisir comme nom de pape celui de Saint François d'Assise, le saint des pauvres et des animaux. Pas possible de ne pas penser que c'est à la suite d'une longue réflexion, d'un plan bien mûri, qu'il a choisi ce nom. Il n'a pas été nommé pape par surprise. Et il a demandé à ne pas être François Premier, ça ne serait pas assez modeste, mais François tout court, le petit frère de tous. La ficelle est grosse mais ça marche! Conformément à son plan de communication il a multiplié les petits gestes très médiatisés : il paye lui-même sa chambre d'hôtel devant les caméras, porte une croix en fer, ne chausse pas les escarpins rouges, lave humblement les pieds d'une taularde… Il s'affiche comme le pape des pauvres. Mais c'est du toc, du spectacle.

S'il était vraiment le pape des pauvres il serait pour l'utilisation des préservatifs car le sida touche en premier les populations pauvres du monde, il serait pour la contraception car ce sont les pauvres qui souffrent le plus de surpopulation. Le pape François déclare qu'il veut "une Église pauvre" mais croyez-vous qu'il va sacrifier l'opulence du Vatican et le train de vie de la Curie? Par ailleurs lutter contre la pauvreté c'est aussi lutter contre les inégalités, est-ce que le nouveau pape des pauvres va concéder aux femmes de faire partie du clergé comme les hommes? Est-ce que ce pape va convenir que tout le monde à le droit de se marier, même les homos parce qu'ils sont l'égal des hétéros? Bien sûr que non, parce que sous les gestes médiatiques, sous le spectacle, se cache forcément un type fermé et réactionnaire, un rusé, un jésuite. Il ne peut pas en être autrement pour un apparatchik de l'Église Catholique. La seule chose qu'il fera, et sans doute le fera-t-il bien car je soupçonne qu'il a été élu par ses pairs exactement pour cela, c'est du public relation.

Aucun commentaire :