Back to the basis

En relisant les dernières entrées de ce blog, je me rends compte que depuis deux ou trois mois j'ai beaucoup trop parlé du "mariage pour tous", de l'UMP et des petits factieux de ce parti. Cela me surprend moi-même, n'étant guère interessé d'habitude par la politique française. Et je me suis retrouvé à défendre avec vivacité le mariage gay alors même que je ne suis pas gay, qu'au début de cette polémique je n'étais pas franchement pour (pour tout dire je n'en fichais un peu) et que de toutes façons je suis très loin de considérer le mariage comme une institution essentielle. Ce qui m'intéresse et que j'aime dans la vie et qui devrait figurer en priorité dans ce blog s'il est destiné à me ressembler : la curiosité, la sérendipité, l'Amérique, l'Internet, l'aviation, est passé au second plan pour laisser place à nos querelles nationales qui sentent le moisi. Il faut que je me reprenne et que je revienne à ce qui me plaît vraiment. 

Aucun commentaire: