Un peu à l'ouest

Comme presque tous les samedis mes pas m'ont conduit vers le boulevard Saint-Michel pour ma balade hebdomadaire dans Paris. Je ne sais pas ce qui m'a pris en arrivant au bord de la Seine j'ai eu envie d'entrer à Notre-Dame. Ça fait des années que je ne suis pas entré dans la cathédrale. Il y a une immense construction provisoire qui envahit tout le parvis pour célébrer les 850 ans de Notre-Dame, c'est très laid, encombrant et incongru. Pour entrer dans l'église il faut faire la queue avec les touristes à moins qu'on veuille assister à la messe auquel cas on peut couper la file. Personne ne vérifie que vous allez à la messe plutôt que de visiter l'église, les plus malins et les plus audacieux empruntent sans vergogne ce coupe-file. La dernière fois que je suis rentré à l'intérieur de Notre-Dame c'était encore du temps du cardinal Lustiger, je l'avais vu défiler à travers la nef au début d'une messe, derrière l'encensoir et les enfants de choeur. Cette fois-ci aussi il y avait une procession, mais un seul porteur d'encensoir et deux curés, pas d'enfants de choeur mais un vigile d'une société de surveillance, comme à l'entrée du supermarché. L'orgue entama un hymne de style plutôt moderne et sombre, grave plus que solennel. Les temps sont durs, les catholiques n'ont plus de pape, les Femens attaquent la grand-messe, il n'y a pas de quoi se réjouir, en plus l'hiver n'en finit plus et on est en plein carême. Le Kyrie fut déchirant. Comme en ce moment je suis déjà d'humeur passablement morose je n'ai pas eu envie d'assister plus longtemps à la messe du samedi soir. Je suis ressorti. Il faisait un froid piquant. Les temps sont difficiles.

Croisé hier rue Ordener un Anglais qui m'a demandé où était la Seine. Dans le XVIIIème arrondissement. Je lui ai conseillé de prendre le métro mais non, il voulait marcher et la longueur du chemin ne lui faisait pas peur. Bien. Je lui dis de prendre plein sud, que s'il maintenait le cap au sud il atteindrait le fleuve au bout d'un moment. Il parut content de mes indications et se dirigea tout de go vers l'est en me remerciant.

Aucun commentaire: