dimanche 17 mars 2013

Live-tweet TV

Il paraît que le soir en France un tweet sur deux commente les programmes de la télévision, un comportement qui intéresse les chaînes qui passent au crible ces tweets pour mesurer l'audience et la réception de leurs programmes et mieux cibler leur public.

Au passage une petite typologie des twitteurs (non, je n'écrirai pas "twittos" je trouve ça ridicule et un peu dégradant) :

Iligo a ainsi dressé la typologie de ces "twittos", fans du petit écran. Il les a classés en fonction de leur regard plus ou moins distancié sur les émissions et leur implication émotionnelle. Un grand groupe est composé d'individus qui réagissent souvent au premier degré à ce qu'ils voient. Prompts à critiquer ou à s'enthousiasmer, ils commentent les performances de leur équipe de sport préférée ou des candidats des télé-crochets.

Très nombreux aussi, jeunes et hyperconnectés, les "moqueurs" gardent un certain recul sur ce qui se passe et sont toujours à la recherche d'un bon mot. Les "tatillons" vont, pour leur part, traquer la moindre erreur dans les déclarations des hommes politiques et spécialistes, ou lors d'émissions d'information. Enfin, les "intellos" n'hésitent pas à donner leurs avis sur les grands sujets de société, car ils estiment que leur point de vue est indispensable au débat.

[Tweeter n'est pas zapper (Le Monde)]

Aucun commentaire :