samedi 5 janvier 2013

L'art est difficile

Boulevard de la Chapelle, extérieur, nuit.

C'est difficile d'écrire. Pas étonnant que la plupart des gens n'écrivent pas, ou très peu. Je suis souvent surpris par la pauvreté des écrits des gens avec qui je travaille, même les chargés de communication semblent incapables d'écrire deux phrases correctes à la suite, où d'expliquer de façon compréhensible quelque chose de complexe. Je suis moi-même, dans ce blog ou ailleurs, constamment confronté à la difficulté d'écrire à peu près correctement, ça ne vient pas naturellement et pourtant je pense avoir une facilité à l'expression écrite que n'ont pas la plupart des gens. Expliquer quelque chose par écrit de façon à ce que ça soit compréhensible par le lecteur est, pour moi, très difficile, mais intéressant et même amusant. La plupart des gens ne trouvent ça ni intéressant, ni amusant, juste pénible et ennuyeux, et en plus, leurs difficultés les confrontent à leurs manques ou à leurs faiblesses.

Cet article du Monde est, à mon avis, le parfait exemple de ce qu'il faut faire pour expliquer de manière compréhensible un problème complexe habituellement expliqué et commenté en Anglais Américain : le fameux "fiscal cliff" que l'auteur de l'article, Sylvain Cypel, traduit par "falaise budgétaire". C'est presque un exploit journalistique. La prose de ce journaliste est simple, le problème exposé est éclairé. Ça semble facile mais je suis sûr que le journaliste en a bavé pour l'écrire, faire apparaître le travail pour écrire comme simple et naturel alors qu'on en a sué c'est presque de l'art, non? Il y a peut-être des incorrections mais je ne suis pas assez pointu pour les voir. Je ne me suis jamais attaqué, quant à moi, à expliquer le "fiscal cliff" dans ce blog pour une raison : bien que comprenant globalement ce qui se passait je n'avais pas le courage d'expliquer ça en Français, par écrit et j'avais peur d'écrire des bêtises. Il y a une grosse différence entre le journaliste dont c'est le métier et le blogueur amateur, même éclairé.

Aucun commentaire :