La réaction

Les trois prêtres de Montoire, Camille Rey, 39 ans, Laurent Larroque, 50 ans, et Etienne Doat, 32 ans, appartiennent à la communauté Saint-Martin. Sans entrer dans des débats théologiques, ce courant de pensée est fidèle au pape et à Vatican II. Mais ces jeunes ecclésiastiques ne veulent plus être anonymes dans la foule, encore moins se fondre dans le moule de notre société. Les trois hommes portent la soutane pour mieux dire leur identité et affirmer leurs valeurs. Ils ont fait leur séminaire en Italie, préfèrent en conséquence se faire appeler "Don" plutôt que "Père". "Je suis catholique. Je suis prêtre. J'existe et je le montre. Je veux être visible", résume Don Camille.
(...)
"Cette loi est le symbole d'une société orgueilleuse qui estime pouvoir avoir tout ce qu'elle désire, poursuit Don Camille. Dès que j'ai un désir, je vais adapter tout à ce désir. Fruit de la pensée des Lumières et de Mai 68, cette société fait un absolu de la liberté et de l'égalité."

En Loir-et-Cher, intense veillée d'armes contre le mariage gay (Le Monde - Benoît Hopquin 12-01-2013) 

Cet article est derrière le paywall du Monde, si vous n'êtes pas abonné vous ne pouvez pas le lire en ligne.

Je crois qu'il y a quelque chose de très révélateur dans l'opinion de ce curé : le refus des Lumières, de la Révolution Française, de toute avancée sociétale et ce, en 2013, en France. Être réactionnaire c'est ça. Pour ces gens les valeurs exprimées dans la devise "Travail, Famille, Patrie" (devise pétainiste) sont bien plus importantes que les valeurs de la République "Liberté, Égalité, Fraternité".
En même temps on sait que 25% des Français votent pour le Front National, ça ne devrait pas nous étonner.

Aucun commentaire: