Mise au point

J'en ai eu marre, je suis allé voir mon chef et je lui ai demandé dans quelle mesure je pouvais parler publiquement de mon travail. Il en retourne que, contrairement à ce que je pensais, je n'ai d'autres obligations que de taire toute information chiffrée ou circonstancielle, sur les projets ou les opérations en cours ce qui est bien normal et que je n'avais d'ailleurs pas l'intention de dévoiler. Sur le reste, la méthode, les outils que j'utilise, il n'y a aucune restriction. J'avais raison de m'inquiéter quand même parce que je travaille dans un service qui s'occupe de sûreté et de sécurité publique (dans un cadre limité mais ça ne change rien au fond) et ces sujets sont toujours assez sensibles.

2 commentaires:

NT a dit…

Where's the RSS link?

Jean RUAUD a dit…

ici : http://jrfactor.blogspot.com/feeds/posts/default