Helloween

[caption id="attachment_5774" align="aligncenter" width="600"] Pris dans le RER, avec mon iPhone et Instagram.[/caption]

Frankenstorm

Après Snowmargeddon, Carmageddon etc… voici donc Frankenstorm, la nouvelle "tempête parfaite" qui va percuter de toute sa puissance la côte est des États-Unis. L'ouragan Sandy remontant vers le nord après avoir battu les caraïbes a pris une taille gigantesque et s'apprêterai, d'après les prévisions, à prendre un virage vers l'ouest et a toucher terre quelque part vers le Delaware ou le Maryland. Sandy est, quant à sa surface, une énorme perturbation, mais un faible ouragan, ce qui fait sa dangerosité est la combinaison de plusieurs facteurs : une autre perturbation venue de l'ouest viendra renforcer Sandy au moment où l'ouragan touchera terre, un courant d'air froid venu du nord viendra transformer les pluies en chutes de neige sur les états de l'est et les grandes marées seront un facteur aggravant la marée de tempête et provoqueront probablement des inondations des basses zones côtières. Sans compter les rafales de vent — 120 km/h ça n'est pas rien — et les abondantes chutes de pluie.


Comme Sandy devrait toucher terre peu de temps avant Halloween, on l'appelle Frankenstorm et non Stormaggedon (par exemple) !


Si j'avais été à New York comme je l'avais prévu j'aurais été en plein dedans ! Ça me fait encore plus regretter mon séjour raté. J'aurais adoré assister à ça, aux premières loges, vraiment !


Le Maire de New York, Mike Bloomberg, a décrété l'évacuation des zones basses de la ville, la fermeture des écoles et l'arrêt des transports en commun pour la journée de demain, lundi. La fermeture des ponts aussi, ce qui ne laissera que les tunnels pour accéder ou s'enfuir de Manhattan. J'espère que les gens que j'aime, là-bas à Manhattan sont hors de danger et prêts à affronter la tempête.

Audience

Je regarde de temps à autres les résultats de fréquentation de ce blog et je les trouve rassurants. Oui rassurants parce qu'extrêmement peu de gens lisent mes gribouillis webmatiques et c'est très bien comme ça. Je peux bien écrire ici n'importe quoi tout le monde s'en fout et vous ne pouvez pas savoir combien ça me libère de toute obligation d'être intelligent, d'être pertinent, bref, d'écrire des choses brillantes voire un peu prétentieuses. Il me suffit donc d'écrire à peu près n'importe quoi pour être content, dans les limites que je me suis imposées (parce qu'on ne sait jamais, je ne suis pas anonyme et n'importe qui peut venir lire ce blog). Ce blog est une sorte de cour de récréation pour moi, si quelqu'un, quelque part, y trouve un vague intérêt c'est très bien, mais ce n'est en aucune façon une condition que je me force à remplir pour écrire ici.


Depuis le temps que j'écris dans les divers blogs que j'ai tenu depuis onze ans, je n'ai jamais eu une audience dépassant les quinze ou vingt visiteurs réguliers (en ne comptant pas les visites générées par les moteurs de recherche). Parmi ces visiteurs réguliers j'ai fait de belles rencontres dans la vie réelle et dans la vie virtuelle, que je n'aurai pas fait si je n'avais pas eu de blog. J'ai retrouvé quelques amis disparus et quelques autres, silencieusement, me lisent, je crois, pour savoir ce que je deviens. C'est bien comme ça. J'espère continuer à faire des rencontres sympathiques par le biais de ce blog mais je ne les cherche pas systématiquement. 


Bref, tout va bien, je n'embête personne et je suis dégagé de toute obligation, c'est chouette !

Heure d'hiver

Comment pourrais-je oublier le changement d'heure alors que toutes les horloges de mon appartement sont réglées électroniquement et se mettent à l'heure automatiquement, à trois heures du matin il est deux heures et c'est tout. Je me souviens de de ces temps où il fallait à la main remettre toutes les pendules à l'heure, et dans les bureaux de l'époque, comme il y avait des pendules dans chaque pièce ou quasiment, le travail que ça faisait et le type qui en était chargé qui râlait devant cette tâche qu'il trouvait inutile.


J'avoue que je n'ai jamais bien compris l'heure d'hiver. Le changement d'heure est sensé faire économiser de l'électricité, non ? Alors si la nuit tombe plus tôt, une heure plus tôt en fait que pendant l'heure d'été, comment cela peut nous faire économiser de l'électricité ? Parce qu'on gagne une heure le matin ?


Aussi, n'étant pas matinal, mais alors pas du tout, je regrette que la nuit tombe une heure plus tôt, donc j'aime modérément l'heure d'hiver.

Sandy, perfect storm ?

“It really could be an extremely significant, historic storm,” said Brian McNoldy, a senior research associate at the University of Miami, explaining that conditions are similar to those that created the famous “perfect storm” of 1991.

The chain of events that would make Hurricane Sandy develop into a grave threat to the coast involves a storm system known as a midlatitude trough that is moving across the country from the west. If the systems meet up, as many computer models predict, the storm over land could draw the hurricane in.

“Now you’ve got this giant storm complex with a lot of energy,” said Dennis Feltgen, a meteorologist and spokesman for the National Hurricane Center.

New York was beginning to prepare for trouble. On Friday, the city ordered all construction work to be suspended beginning Saturday, and on Thursday, Mayor Michael R. Bloomberg told reporters that the city had activated its coastal storm plan and had already opened its Office of Emergency Management situation room. He also said that important city agencies had been meeting regularly and that the storm was discussed at Thursday’s senior staff meeting, “just to make sure that everybody knows they should, you know, start getting out the plans, which we’ve worked on very hard.”

via Forecasters Predict East Coast Landfall for Storm - NYTimes.com.

Système

Aujourd'hui j'apprends par ce billet de Dave Winer que les deux organisations de campagne électorale pour la présidence des États Unis auront ramassé approximativement un milliard de dollars chacune sous forme de dons de toutes sortes, de particuliers et d'entreprises. Cet argent aura été dépensé en majeure partie en communication, c'est à dire en publicité et en particulier en spots publicitaires télévisés.


Dave Winer avance l'hypothèse que cet argent allant dans la poche des propriétaires d'organes d'information (télé surtout) cela explique le fait que les candidats ne soient pas vraiment poussés dans leur retranchement par les reporters qui les interrogent. Bon, c'est plausible.


À première vue comment ne pas être choqué que de telles sommes soient récoltées et dépensées dans le simple but de faire et diffuser de la pub. Pour l'élection de gens qui, par la force des choses, feront peu ou prou la même politique.


Mais réfléchissons un peu plus. Il est peu probable de toute façon que cet argent ait été donné à ceux qui en ont le plus besoin ou aux causes qui le méritent le plus. Peut-être une fraction mais certainement pas la plus grande. Cet argent n'a pas été thésaurisé, il a été ré-injecté dans le marché et a permis a plusieurs secteurs économiques de fonctionner. Ce ne sont peut-être pas les secteurs économiques que nous considérons comme prioritaires, comme la santé, l'éducation ou le logement. Cependant, outre le fait que les organes d'information, même gâtés par l'argent, sont importants pour le fonctionnement de nos sociétés, qui sait si au bout du compte cet argent n'aura pas un rôle bénéfique pour les secteurs que nous considérons indispensables ?


Le marché est un système, l'argent est un flux qui circule dans ce système.

Pennants

Hier soir les Giants de San Francisco ont gagné le championnat de la Ligue Nationale de baseball en battant les Champions du Monde de l'an dernier, les Cardinals de Saint-Louis, par quatre matchs à trois. Ils ont remporté ce qu'on appelle le pennant c'est à dire le fanion de Champion de Ligue. Ils vont maintenant affronter les Tigers de Detroit en Championnat du Monde (World Series) au meilleur des sept matchs pour le titre suprême. Les Tigers de Detroit sont les champions de la Ligue Américaine, ayant éliminé les Yankees de New York par quatre matchs à zéro.


Quelques explications : la Ligue Majeure de baseball américaine est composée de deux ligues : l'American League et la National League, elles mêmes divisées en trois divisions de quatre ou cinq équipes chacune. Toutes les équipes jouent entre elles des séries de cinq matchs, à domicile ou à l'extérieur pendant la saison régulière. Celle-ci se déroule d'avril à septembre et chaque équipe joue 162 matchs. Au mois d'octobre se déroulent les divers championnats, ce qu'on appelle l'Arrière Saison (Post Season).


L'Arrière Saison commence par se dérouler au sein de chaque ligue pour désigner le Champion de Ligue, le fameux pennant. Une série de tournois au meilleur des cinq matchs puis, pour la finale, au meilleur des sept matchs se déroule alors entre les premiers de chaque division et le meilleur quatrième de chaque ligue. Le vainqueur de ce tournoi est désigné Champion de Ligue, il remporte le pennant.


Les deux champions s'affrontent alors pour le titre de Champion du Monde de l'année, au meilleur des sept matchs (l'équipe gagnante doit donc gagner quatre matchs pour s'imposer). Ce sont les World Series. En 2010 les Giants de San Francisco avaient déjà gagné un titre de Champion du Monde, en 2011 c'était les Cardinals de Saint-Louis.


On me dit toujours que ce n'est pas vraiment un championnat du monde puisqu'il n'y a que des Américains, mais en fait il y a une équipe canadienne (les Blue Jays de Toronto) dans la Ligue Majeure et les joueurs ne sont pas tous américains, loin de là. Les joueurs viennent du monde entier, surtout des caraïbes et d'Amérique centrale, mais aussi d'Asie et même des Pays-Bas et d'Italie.

Maladroit

La démonstration est faite : je suis un idiot. En sortant un plat cuisiné du micro-onde j'ai réussi à le lâcher (et probablement que le plat en carton était trop souple) et :
(1) à tout faire tomber par terre
(2) à me bruler la paume de la main droite (ça fait mal mais rien de bien grave, une heure et demie après l'incident je n'ai presque plus mal et c'est à peine rouge).
Le plus embêtant c'est que je n'ai presque rien mangé ce soir et je commence à avoir faim.

Bayou Saint John

Dumainestreet bayoustjohn


Quelques images ici, ces jours-ci, de New Orleans, chipées sur Google Streetview. Ici nous sommes sur Dumaine Street dans le quartier de Bayou Saint John ou Faubourg Saint John. Ce quartier a été inondé pendant Katrina, entre 30 cm et 1m20 d'eau, ce qui est bien moindre qu'à certains endroits qui ont été engloutis par 3 ou 4 mètres d'eau polluée.

Treme

Après la première saison de The Wire je me suis tapé la première saison de Treme. J'ai regardé le dernier épisode de la première saison ce soir. Je regarde un épisode par jour, tous les soirs. Il me reste à regarder toute la seconde saison de The Wire et toute la seconde saison de Treme. Jusqu'à hier je ne savais pas par laquelle commencer mais aujourd'hui je sais que je vais regarder dès demain la seconde saison de Treme.


The Wire et Treme sont deux séries du même producteur, David Simon, passées sur HBO aux États-Unis. J'avais déjà une très haute opinion de The Wire, comme presque tout le monde. D'aucuns en effet ont cru voir en The Wire la meilleure série de tous les temps et je n'étais, quant à moi, pas loin de les croire, quand j'ai regardé Treme. Et là je reconnais que j'ai été soufflé, Treme, je crois bien, et encore supérieur à The Wire. On pourrait me rétorquer que The Wire et Treme sont des séries de genres différents mais je ne le pense pas. Les deux séries sont deux études sociales sur deux villes des États-Unis qui ont beaucoup en commun. The Wire est une série policière qui étudie la ville de Baltimore. Treme est une série "peinture sociale" qui étudie la ville de New Orleans.


New Orleans et Baltimore ont bien des aspects communs. Villes où la majorité de la population est Afro-américaine, villes sinistrées, villes d'édiles corrompues, villes pauvres, villes violentes, villes qui ont connu un passé glorieux, villes portuaires enfin. La différence est plutôt culturelle, New Orleans est une ville vibrante de folklore et de traditions et bien sûr la capitale de la musique populaire, là où sont nés le jazz, le blues, le funk, le zydeco, le creuset de la musique métissée cajun, créole et africaine. Baltimore est moins typée.


The Wire nous entraîne dans les bas-fonds de Baltimore, nous montre toutes les plaies urbaines. Treme est tout entier dédié à la gloire, un peu décatie, de New Orleans, en particulier par un éloge constant de sa musique. La série nous raconte la résilience des habitants après les dévastations de Katrina, elle nous montre les traditions et le folklore si particuliers de New Orleans. Les références à la cuisine créole et cajun, à l'histoire de la ville, à ses relations sociales sont nombreuses. Par le biais de personnages tous attachants elle fait le portrait d'une ville qu'on se prend à vouloir aimer et à vouloir voir de plus près (c'est bien simple depuis que j'ai regardé Treme je n'ai plus qu'une envie : aller à New Orleans, en attendant j'écoute WWOZ, l'excellente station de radio locale, sur iTunes). Les acteurs sont tous parfaitement justes et excellents. Le scénario et la mise en scène sont simplement parfaits. La musique excellente. Je ne suis pas loin de mettre Treme dans le top 10 des meilleurs films (et pas séries) que j'ai pu voir.

Histoires de tensions

Temps gris toute la journée mais pas de pluie. J'ai remarqué que j'avais une petite poche d'eau sous la peau au niveau du coude droit, probablement un épanchement de liquide synovial conséquence d'une inflammation de l'articulation. C'est un peu chaud au toucher, signe d'inflammation mais ça ne me fait pas mal du tout. C'est une bursite probablement due à la position de ma main sur la souris de l'ordinateur et aux tensions de mon poignet. J'ai déjà eu ce genre de problème au coude gauche après que je me fusse fait une légère plaie à ce coude, c'était alors une inflammation due à la plaie qui s'était un peu infectée. Ce n'est pas le cas aujourd'hui puisque je ne me suis fait aucune écorchure au coude droit. Si ça ne passe pas ou si ça se met à me faire mal j'irai consulter un médecin, en attendant je vais appliquer un peu de glace tous les jours.

Aujourd'hui je me suis conduit comme un idiot au travail et j'ai probablement froissé quelqu'un injustement, par une réaction impulsive et énervée. En ce moment j'ai beaucoup de travail et ça commence à me stresser, surtout en début de semaine où je manque systématiquement de sommeil, et ce manque de sommeil a tendance à me peser sur le moral donc à me rendre tendu et impulsif. Quoique je fasse je n'arrive pas à dormir convenablement les nuits des dimanches aux lundis, et les nuits des lundis aux mardis, quand j'arrive à bien dormir, ne suffisent pas à rattraper le sommeil en retard et à me reposer.

Deux mauvais sondages pour Obama suite au débat de la semaine dernière, deux sondages et les antiaméricains plus ou moins avoués font mine de se lamenter de la victoire maintenant envisageable de Romney. C'est qu'en fait, secrètement, ils aimeraient bien que Romney gagne ces braves apôtres, ça leur permettrait de nouveau de clamer que les Américains sont vraiment des ploucs réactionnaires et que la parenthèse vertueuse Obama n'était que ça, une parenthèse. D'où leur fausse alarme dès que sort un sondage favorable à Romney. On a toujours besoin d'un ennemi bien défini, bien facile à détester, dont on puisse généraliser les aspects détestables à l'échelle d'un peuple entier, quoi de meilleur alors qu'un Mormon milliardaire avec à ses cotés un illuminé d'extrême droite admirateur d'Ayn Rand ? Ça serait quand même plus simple qu'avec un Noir un peu de gauche mais pas trop, plein de compassion pour les pauvres (ça leur fait une belle jambe) et favorable au mariage gay ! Je n'ai quant à moi aucune envie de voir Romney gagner ces élections tout en sachant que celui-ci ne fera pas la politique radicale qu'il a clamé un temps vouloir appliquer pour s'attirer les voix d'extrême droite. Mais certaines causes sociétales que je pense souhaitables souffriront des reculs et pas mal de gens continueront à se sentir négligés et marginalisés. D'un autre coté il ne faut pas s'imaginer qu'Obama, s'il est réélu, changera beaucoup les choses, on a bien vu qu'il ne les a guère changées lors de son premier mandat (certes dans des conditions de crise économique forte et d'opposition républicaine intense). Les pauvres seront toujours pauvres quelque soit l'élu. Néanmoins je pense que la réélection d'Obama serait mieux pour tout le monde, en particulier quant à la politique étrangère des États-Unis, domaine dans lequel Romney pourrait bien être quelque peu aventurier et dangereux.

Mais n'anticipons pas. Pour le moment Nate Silver donne toujours Obama gagnant (75% de chances de gagner) avec 302 grands électeurs.

Simone Veil

Un soir de cette semaine j'ai regardé à la télévision un reportage-interview sur et de Simone Veil et j'ai admiré son emploi de la langue française. Elle n'employait que les mots les plus appropriés à ce qu'elle voulait exprimer tout en restant simple, presque familière et sans préciosité. Elle faisait les liaisons entre les mots et respectait les e muets. C'était beau et harmonieux. Elle racontait ce qu'elle avait vécu pendant l'occupation et à Auschwitz d'une façon extrêmement pudique mais pleine d'émotion. Simone Veil est à tous points de vue une femme remarquable, peut-être la personnalité française que j'admire le plus pour ce qu'elle est et pour ce qu'elle a fait.

Amusant : lorsqu'elle a parlé de son baccalauréat (passé pendant l'occupation alors qu'elle était à la merci des Nazis) elle a dit le bachot : "j'ai passé mon bachot". Je ne crois pas qu'on emploie encore le mot bachot pour désigner le baccalauréat, cette touche désuète m'a fait plaisir. Je suis vieux, je sais !

Un coup de mou

Quand je me suis levé jeudi matin, les journaux annonçaient tous la "victoire" de Mitt Romney dans le débat qui l'opposait au président Obama. Cette nouvelle m'a dissuadé d'aller voir plus précisément de quoi il retournait et je n'ai plus prêté la moindre attention à cette histoire de débat jusqu'au lendemain, c'est à dire aujourd'hui vendredi.
Je n'ai donc pas vu le débat mais j'ai lu quelques commentaires, ici et là, dans la presse française et américaine. Beaucoup s'interrogent sur la mauvaise prestation de Barack Obama. Était-il fatigué ? Pas à la hauteur ? Dominé par Romney ? J'ai même lu je ne sais plus où qu'il se pouvait que le président ne veuille plus vraiment être réélu, en ayant en quelque sorte marre de la fonction.
Bon, moi je n'ai rien vu et je ne sais pas ce qui s'est passé, je sais juste que devant les tonnes de bullshit que sort habituellement Romney avec l'aplomb et le bagout d'un vendeur de foire il y a de quoi en avoir sa claque et avoir un petit coup de mou.