dimanche 2 septembre 2012

Un crime

[caption id="attachment_5553" align="aligncenter" width="306"] L'assassin.[/caption]

Ce matin vers huit heures et demie un chambard terrible devant la maison attire mon attention : cris d'animaux, vols d'oiseaux en tous sens, cris d'alarmes des oiseaux en pagaille. Un drame se jouait. Le chat Samba avait attrapé un lapereau, un petit bébé, il le tenait par la gorge de façon à l'étrangler exactement comme on voit faire les lionnes dans le Serengeti avec les gazelles. Le lapin se débattait mollement. J'ai réussi à faire lâcher prise à Samba, mais le lapereau devait avoir la colonne vertébrale atteinte car, bien que vivant, il n'arrivait pas à se relever, du sang lui sortait des oreilles et des narines. The horror... The horror ! Je me suis demandé ce que j'allais faire et puis j'ai laissé le chat l'achever, après tout il est quand même là pour chasser les rongeurs ce chat, je n'allais pas le contrarier parce qu'il avait choppé un lapin et pas un mulot. Le lapin mort Samba a joué un peu avec puis il a entrepris de le manger en commençant par la tête. Bon, je suis allé prendre mon petit déjeuner loin de la scène de crime. Quand je suis revenu la victime avait réduit de moitié et l'assassin semblait s'en désintéresser. En fin de journée il ne restait plus qu'une patte de lapin sur le sol.

Aucun commentaire :