jeudi 30 août 2012

Manger des tomates

Il ne se passe pas grand chose. Il fait beau, c’est calme, je mange des tomates, beaucoup de tomates que je vais chercher dans le jardin au fur et à mesure que j’en ai envie, je les lave et je les mange. Je ne mets pas de vinaigrette dans la salade de tomates, juste de l’huile d’olive, du sel et du poivre et un filet de sauce soja Kikoman (parfois aussi quelques gouttes de tabasco, j’ai une fâcheuse tendance à mettre du tabasco partout). Ces tomates sont délicieuses, mûries au soleil tourangeau.

Je suis de loin la convention Républicaine de Tampa, de loin parce que je ne supporte plus ce qu’est devenu le GOP, un parti d’extrême droite. Je lisais aujourd’hui je ne sais plus où (sinon je mettrai un lien) que la plate-forme du Parti Républicain au moment de l’élection de Ronald Reagan serait considérée maintenant par les membre du parti d’aujourd’hui comme un dangereux programme gauchiste ou du moins centriste (ce qui revient au même pour ces dingues). De plus il n’y a strictement rien à attendre de cette convention, Mitt Romney est désigné candidat et ce cinglé d’admirateur d’Ayn Rand, Paul Ryan, l’un des leaders de l’extrême droite du Parti Républicain est son co-listier. Le Parti Républicain a été complétement fagocité par ses élements les plus réactionnaires, le mouvement Tea Party, la Coalition Chrétienne, les néo-cons. L’élection de Mitt Romney à la présidence serait une catastrophe pour le monde entier et pas seulement les États-Unis.

Heureusement il y a à l’heure actuelle peu de chances qu’il gagne les élections, du moins si l’on en croit les projections faites par Nate Silver du blog FiveThirtyEight du New York Times. Il faut se rappeler que les élections présidentielles se jouent État par État puisque c’est le nombre de grands électeurs qui compte. Si un candidat gagne dans un État il gagne aussi tous les grands électeurs de cet État. Dès lors les résultats nationaux en pourcentage des votants comptent moins que le nombre de grands électeurs gagnés. D’après les projections de Nate Silver (qui sont assez fiables) Barack Obama gagnerait 298 grands électeurs (il en faut 270 pour gagner) et Romney 240. Obama aurait 68,7% de chances de gagner et ce avec seulement 50,6% des voix.

C’était nos nouvelles de ce pays qui m’est cher, les US of A., pour aujourd’hui. Je suis soulagé apparemment Isaac ait été beaucoup moins destructeur et meurtrier que Katrina et que La Nouvelle Orléans soit mieux préparée à subir l’assaut des ouragans. Je suis cependant à l’écoute de mes amis virtuels de là-bas, James et Slimbo.

Aucun commentaire :