lundi 16 juillet 2012

Securos vos reddemus

On savait déjà que les Jeux Olympiques n'avaient plus de l'esprit des Jeux antiques que le nom et quasiment plus rien du rêve de Pierre de Coubertin. Les Jeux Olympiques sont devenu la grande fête du fric (avec protection policière des frites McDonald par endroits et des marques des sponsors des JO). Il n'y a plus rien de la fête des corps et de la grande fraternité internationale des sportifs depuis que les athlètes défilent derrière leurs drapeaux (j'ai encore en mémoire la cérémonie d'ouverture des JO de Munich où les athlètes défilaient d'un pas martial, on n'ose plus faire ça maintenant, c'est un progrès). Depuis le 11 septembre 2001 à New-York et aussi juillet 2005 à Londres c'est aussi la grande fête de la paranoïa sécuritaire. Pensez: Londres et ses milliers de caméras de vidéosurveillance. Et voilà qu'on vend la mascotte des Jeux Olympiques de Londres habillée en "bobby", admirez :


41TrSpU26YL SL500 AA300


Si vous ne voyez dans cet espèce de cyclope habillé en flic qu'une innocente peluche et non un évident symbole fascisto- big brotherien de surveillance généralisée (pour votre bien vous qui n'avez rien à vous reprocher, évidemment), alors c'est désespérant.


Ces Jeux Olympiques vont probablement être les plus "sécurisés" de l'Histoire (à tous points de vue). Le complexe securitaire-industriel va avoir un salon en plein air, une sorte de gigantesque show-room pour faire la démonstration de ses produits. Le sport ? Circulez, il n'y a rien à voir. 

Aucun commentaire :