Le vote FN dans le monde rural

Contrairement aux habitants de l’ile de France ou des grandes villes qui sont baignés dans le contact avec tous les autres, certains de ceux qui vont s’installer à la campagne sont isolés. Eux qui peinent à joindre les deux bouts dans le bonheur qu’ils pensent se construire à coup de prêt au logement, ne supportent pas la crainte du cambriolage et sont prêts à se faire eux-mêmes justice, puisque selon eux la police ou la justice ne fait pas son travail. Ils sont sensibles aux discours sur la permissivité judiciaire et sur les assistés qui viennent prendre le bien péniblement acquis. Et ils sont d’autant plus racistes qu’ils ne fréquentent guère d’étrangers et n’en ont qu’une image déformé par les médias.

On ne changera pas ce problème en quinze jours.

Verel: Retour sur le vote FN

Aucun commentaire: