mardi 17 avril 2012

J'aime pas rêver

Cette nuit j’ai rêvé de quelqu’un que je côtoie tous les jours au travail (ce n’est pas rare, ce genre de rêve chez moi) et je l’ai salué peu après m’être éveillé, en fait, en arrivant au bureau. C’était étrange, un peu comme si je venais de le quitter (dans mon rêve)  et que je le retrouvais peu après (en réalité). Du coup la frontière entre rêve et réalité en fut un peu brouillée et j’ai horreur de ça. D’ailleurs j’ai horreur de tout ce qui concerne les rêves (je n’ai jamais trouvé que rêver était agréable, bien au contraire), j’évite les romans qui mélangent rêve et réalité (comme ceux de Pynchon ou Murakami).

Aucun commentaire :