"Sale mec" !

IMG 0065

Parc St-Bernard, Hyères.

Ce que les sbires de Sarkozy essaient de faire, avec cette histoire d'insulte, c'est de renouveler le coup de Chirac quand Jospin l'avait traité de sénile ou quelque chose comme ça en 2002. Ce pauvre Jospin n'avait pas arrété de s'excuser pendant des jours, ce qui avait complêtement occulté le début de sa campagne et l'avait fait passer pour un mollasson. La droite a bien moins de scrupules que la gauche à utiliser les coups bas contre ses adversaires. C'est comme la droite américaine face aux Démocrates : les Républicains sont toujours plus prompts à attaquer cruellement et violemment leurs adversaires et là-bas ça se fait à coup de spots télé et radio et de banques d'appels téléphoniques. Ca doit être un truc de droite ça, la mauvaise foi et l'agressivité (quoique quand on entend Mélanchon…).

Aux États-Unis justement les primaires républicaines de l'Iowa ont vu l'arrivée du candidat de l'ultra-droite religieuse Rick Santorum sur le devant de la scène. Candidat de deuxième zone jusqu'à maintenant, opposé à l'avortement, la contraception et ouvertement homophobe, Santorum a rattrapé et dépassé tout le monde (les autres cinglés réacs) et a bien failli battre le candidat de l'establishment républicain Mitt Romney (8 voix d'écart sur 122 000 votants). C'est une très bonne nouvelle pour Obama, plus les Républicains seront divisés et plus ils mettront en avant leurs candidats d'extrême droite, plus les indécis et les centristes se tourneront vers lui ou vers les Démocrates.

En attendant Bachmann arrête sa campagne, Perry n'est pas loin d'en faire autant. Les caucus de l'Iowa auront fait un peu le ménage.  Santorum ne devrait pas tenir très longtemps, malheureusement.

Aucun commentaire: