mardi 1 novembre 2011

La Toussaint est-elle toujours ce qu'elle était ?

Est-ce que la Toussaint est toujours célébrée de la même façon que dans mon enfance ? Comme je ne vais quasiment jamais en province je ne me rends pas bien compte. Dans le temps on achetait des chrysanthèmes pour fleurir toutes les tombes de la famille et même parfois des amis proches. On devait dépenser une petite fortune en chrysanthèmes. Le rituel obligatoire le jour de la Toussaint était de faire la tournée des cimetières (quand les morts de la famille étaient répartis sur plusieurs cimetières, sinon la tournée des caveaux) et de se recueillir sur chaque tombe en vérifiant que les chrysanthèmes étaient bien là où ils devaient être et en tâchant de savoir si ceux qui devaient les avoir envoyés avaient bien accompli leur devoir. Je me souviens avec horreur de ces jours de Toussaint gris et humides : j’en ai gardé une profonde détestation des chrysanthèmes et suis devenu partisan de la crémation avec dispersion des cendres dans la nature. En ville, ou du moins ici à Paris, on ne voit rien de la Toussaint (du moins je suppose quand on n'habite pas auprès d'un cimetière), et ce jour férié est à peine marqué par une activité et une animation un peu moindre qu'un autre jour de la semaine.

Aucun commentaire :