Arabi

Arabi23

Arabi, St. Bernard Parish, avait sérieusement morflé pendant Katrina.Le 29 Août 2005 à 9 heures du matin, juste après le passage de l'ouragan, le Mississippi était passé par dessus les levées. Les habitants qui n'avaient pas évacué les jours précédents vers Baton Rouge, Houston et même plus loin durent s'échapper avec les moyens du bord. À la nage, sur des radeaux… Des gardes chasses qui s'étaient rassemblés de l'autre coté du fleuve, à Algiers, en prévision de l'ouragan leur portèrent secours en réquisitionnant tous les bateaux qu'ils purent trouver. Dans certaines rues il y eu jusqu'à 6 mètres d'eau. Après ça, seule une partie des huit milles habitants d'Arabi revinrent dans leur ville. Les maisons durent être rasées et reconstruites, en attendant, les gens qui étaient revenus logeaient dans des caravanes, devant les ruines de leurs baraques. Beaucoup restèrent là où ils avaient trouvé refuge. D'autres étaient morts, noyés. Les stigmates de Katrina se voyaient encore partout cinq ans après.

(Image Google StreetView, Arabi, Louisiane).

Aucun commentaire: