vendredi 7 octobre 2011

Steve Jobs

J'ai été attristé d'apprendre la mort de Steve Jobs. Je pense que Steve Jobs était un type probablement génial dans son domaine et je suis très heureux de bénéficier des produits qu'il a créé (avec l'aide de techniciens, designers, développeurs, maketteurs et ingénieurs qu'il avait su recruter parmi les meilleurs — et c'était probablement l'une des choses à laquelle il excellait : s'entourer des meilleurs). Dans un sens ma vie présente est liée aux produits qu'a créé Steve Jobs. Je possède un iMac, un Macbook, un iPad, un iPhone, un vieil iPod et un iPod Nano. Je suis environné de produits Apple que j'utilise quotidiennement.

Mais aussi de plein de produits Google, uniquement virtuels ceux-là, qui me sont autant indispensables. Je trouve l'OS Lion bien plus pratique et bien plus simple à utiliser que n'importe quel OS de chez Microsoft, toutefois au travail j'utilise Windows et je m'en porte très bien. J'utilise les produits Apple depuis quelques années seulement, je ne suis pas un born-again et utiliser des machines ne devrait pas être du même ordre qu'un acte de foi.

Néanmoins il suffit d'avoir essayé un produit Apple une fois pour être conquis par son aisance, sa simplicité, l'élégance de son design. Il suffit d'avoir utilisé une fois un iMac pour être conquis par la beauté de cet appareil (oui, une machine peut-être belle), la perfection de son écran, la simplicité de l'OS, cette attention portée par le fabricant aux petits détails. Il suffit d'avoir utilisé une fois un iPad pour être séduit par sa fluidité, par la beauté de son design. Comparez dans un magasin les produits Apple et les PC, la différence vous sautera aux yeux : les PC, même les plus chers ont toujours quelque chose de moins que les ordinateurs Apple, un look, un je ne sais quoi de lourd, de maladroit. C'est ça la subtilité d'un type comme Jobs : l'attention portée aux détails, la volonté de ne pas sacrifier au marché la qualité des produits. Steve jobs avait ce petit quelque chose de plus, cette vision de ce qu'il voulait voir produire, cet opiniâtreté à faire produire des machines à la pointe de la technologie et dont tout le monde peut se servir sans être un geek ou un passionné d'informatique, des machines au service des gens et non pas le contraire. Okay ,mais aussi des machines très onéreuses et certainement pas à la portée de toutes les bourses et un système très fermé qui permettait de gagner des milliards de dollars sur le dos des fans de la marque.

Jobs n'était pas un saint, ni un gourou, juste un type génial qui a beaucoup apporté à l'informatique et à la technologie, qui a inspiré des milliers de gens, c'est assez pour qu'on respecte leur chagrin en évitant de faire les esprits forts, les petits malins et les gens à qui on ne la fait pas à l'occasion de sa disparition.

Aucun commentaire :