Les écoutes illicites du News Of The World

L'affaire des écoutes téléphoniques par le News Of The World a vraiment éclaté lorsque le journaliste d'investigation Nick Davies, du Guardian, a révélé que le tabloïd avait fait pénétrer par des détectives privés, la boite vocale du téléphone portable de Milly Dowler, une écolière de 13 ans, disparue mystérieusement, en mars 2002 (la police découvrit ultérieurement que Milly Dowler avait été enlevée et assassinée). Les messages de ses proches et parents sur son portable, la priant de donner de ses nouvelles et de revenir à la maison, avaient été écoutés par le NotW et même, alors que la boîte vocale était pleine, certains messages avaient été supprimés par le détective employé par le NotW pour faire de la place à de nouveaux messages, faisant croire à ses proches que c'était Milly Dowler elle-même qui avait supprimé les messages et donc était vivante, alors qu'elle était déjà morte. Jusqu'à cette révélation l'affaire des écoutes téléphoniques ne semblait concerner que des célébrités, des politiciens et des membres de la famille royale. Le Guardian a révélé aussi que des victimes des attentats du 7 juillet et leurs familles, des familles de soldats tués en Afghanistan et en Irak, des familles de victimes d'assassinats avaient été écoutés par les journalistes du News Of The World dans l'espoir de sortir un scoop bien juteux.

Entretien vidéo avec Nick Davies.

Aucun commentaire: