samedi 30 avril 2011

La vie d'immeuble

Il fallait bien que les engueulades des voisins de ce matin cachent quelque chose : c'est la fête ce soir. Il y apparemment une vingtaine d'invités qui font beaucoup de bruit et qui fument sur le balcon que nous partageons. Du coup dans ma chambre ça sent la fumée de clope et je déteste ça. Misère de la vie d'appartement. Ces voisins font rarement du bruit, j'ai même l'impression qu'ils se couchent tôt et je ne les entends presque jamais (sauf quand ils ferment ou ouvrent leurs volets bruyamment à n'importe quelle heure) mais quand ils font une fête (ça arrive deux ou trois fois par an) c'est jusqu'à point d'heures et il est impossible pour moi de dormir, d'autant que j'aime dormir la fenêtre ouverte et quand il y a du monde sur le balcon à coté c'est impossible. À leur décharge il est bien difficile de recevoir des amis en ville, en appartement, sans faire du bruit et sans gêner quelqu'un dans l'entourage. Et quand ça n'arrive pas souvent il est bien intolérant de se plaindre. Donc il faut endurer tant qu'ils n'exagèrent pas.

Aucun commentaire :