Le petit journal de la semaine

Sa vie en 280 signes (pas un de plus) par jour :

Vendredi 18 février 2011
Après-midi seul dans le bureau qui héberge 25 personnes en temps normal. Je suis un grégaire du bureau (j'aime bien les bureaux paysagers avec plein de gens dedans) et un solitaire à domicile. L'un équilibre l'autre, certainement.

Jeudi 17 février 2011
Le couscous chez Bébert était délicieux comme d'habitude et pas trop lourd à digérer et la conversation avec H et F plaisante. Et en rentrant plein de musiques à écouter dans cette bibliothèque de Babel qu'est Spotify. Beaucoup de travail en ce moment (des cartes, des cartes…).

Mercredi 16 février 2011
Ça m'inquiète cette difficulté à me lever le matin, quelle que soit l'heure où je me couche. Encore ce matin en retard, mais sans conséquences. À part ça des cartes, des cartes et un magnifique Arsenal - Barça le soir (victoire d'Arsenal 2 à 1).

Mardi 15 février 2011
Une journée qui commence par une cascade d'ennuis et d'embarras peut-elle bien se terminer? Oui. Telle la journée d'aujourd'hui, pourtant bien mal partie avec des problèmes de métro et de travail plutôt contrariants. Mais toujours pas d'écriture. Ça manque.

Lundi 14 février 2011
Quand quelqu'un se met à parler de choses que l'on connait un peu il n'est pas rare que l'on découvre qu'il parle sans savoir et qu'il dit des bêtises. On devrait toujours tout mettre en doute et ne faire confiance qu'avec circonspection.

Dimanche 13 février 2011
Un allez-retour à Poitiers m'a occupé une grande partie de la journée. Dans le train du retour j'ai rencontré l'écrivain Philippe Besson à qui j'ai osé dire bonjour.

Samedi 12 février 2011
Finalement ému par les petits mots sur Facebook à l'occasion de mon anniversaire. J'ai failli (acte manqué?) oublier que c'était aujourd'hui le jour fatidique ou plutôt je n'y ai pas pensé avant de découvrir les messages sur Facebook et le coup de fil de S.

Vendredi 11 février 2011
Donc ça y est je suis de nouveau coulé. A part ça tout va bien. Journée à faire des cartes mais rien de bien excitant. Regardé Océan sur Canal, magnifiques images. Moubarak a lâché le pouvoir mais ça ne veut pas dire que les Egyptiens ont gagné la liberté.

Aucun commentaire: