samedi 29 janvier 2011

À la pharmacie

À la pharmacie une femme rendait des médicaments à la pharmacienne, des dizaines de boites de médicaments qu'elle avait apporté dans un caddie. Je crus comprendre que la personne à qui avaient été prescrit ces médicaments n'en avait plus besoin. Etait-elle morte ou guérie, je ne pus le déduire de la conversation, je pus juste comprendre qu'elle n'en avait plus l'usage. Parmi les nombreuses boites posées sur le comptoir de la pharmacie je vis au moins quinze boites d'Oxycotin. Ça me fit penser au docteur House.

2 commentaires :

Sylvain a dit…

Comment peut-on obtenir la délivrance de 15 boîtes d'un même médicament ? En principe c'est l'équivalent d'un mois de consommation maximum. Mais peut-être les boîtes ne contiennent que quelques capsules ?
Si ce n'est pas le cas c'est un exemple de l'inconvénient de ne pas payer ce que l'on achète. On se moque de ce que cela va coûter à la Sécu parce cela ne touche pas directement notre porte-monnaie. Et rendre les boîtes inutilisées ne rapportera rien à la Sécu ! Mais peut-être au pharmacien, si elles ne sont pas périmées !

LN a dit…

Oxycotin est un anti douleur d'origine cancéreuse...