jeudi 7 octobre 2010

Le rhume et nous

Mon rhume s'améliore et ma voix redevient de jour en jour un peu plus audible.


Mais je suis encore épuisé et fiévreux le soir surtout que parler me demande des efforts, simplement parler, étant donné que mes cordes vocales sont rigidifiées par l'inflamation.

J'ai appris deux ou trois choses amusantes à propos du rhume. D'abord qu'il y a près de 200 virus différents qui s'attaquent à la sphère rhino-pharyngée (oui, on n'attrappe pas un rhume parce qu'on a eu froid mais parce qu'on choppe un virus et le virus du rhume est très contagieux, c'est dans les milieux confinés qu'on attrape le rhume : le métro, le travail, l'autobus, le train et bien souvent en avion, la climatisation des lieux porte très efficacement le virus du rhume de nez en nez). Ensuite, le virus du rhume provoque une inflamation des parois de votre nez, de vos sinus, de la gorge et du pahrynx, en fait les symptômes du rhume, le nez qui coule, la gorge rouge, enflée et douloureuse, la toux, la fièvre, les ganglions lymphatiques du cou enflés et douloureux sont des réactions de votre corps à la présence du virus.

Je me tape environ deux rhumes par an, je suis dans la moyenne de l'humanité, les enfants ont souvent plus d'une douzaine de rhumes par an, en effet le corps construit des défenses immunitaires pour chaque type de virus du rhume, les enfants n'ont pas beaucoup "d'expérience" en ce domaine, donc ils réagissent à chaque fois que se présente un nouveau virus (et en plus ils sont plus exposés que les adultes à la contagion).

Aucun commentaire :