Le 18ème me fatigue

Paris, septembre 2010, soleils dans le 18ème
Paris, septembre 2010, soleils dans le 18ème
Visite de l'appartement de Cachan vendredi prochain. Vais-je devenir banlieusard? Une chose est sure : malgré ses tournesols tardifs et sauvages qui poussent dans les interstices du béton, le XVIIIème me fatigue!

Aucun commentaire: