Vie à la campagne (1)

. .

 

Il pleut, il pleut, le ciel est gris sombre et il pleut. Les gamins en ont marre d'être enfermé. Je vais allez faire une ballade en vélo cet après-midi. C'est étonnant mais j'aime cette vie à la campagne, je crois que je pourrais m'y faire, ces rythmes différents, ces stimuli différents, ce passage différent du temps, la météo qui dirige la plupart des activités. Mais pas l'hiver, non, l'hiver, la boue, le froid et l'absence de lumière, ça je préfère le vivre en ville. À la campagne ça me déprime.

Observer les enfants, c'est amusant. Cécile a dix huit mois elle est dans une phase de vidage et de remplissage de contenus et de contenants. Vider un contenant quelconque et le remplir pour le vider à nouveau, ranger soigneusement les choses dans une boite, des cubes par exemple, vider et transvaser du sable ou de l'eau, ça l'occupe des heures. Elle est très adroite pour son âge. Elle chante assez juste et reproduit des airs reconnaissables (la musique de l'alphabet américain — ils vivent à Houston toute l'année sauf les vacances — le thème de Darth Vader). Elle répète les mots qu'elle découvre. C'est très intéressant de la voir apprendre à plein tube. En même temps elle est facile à vivre, pas capricieuse, souriante, toujours d'accord, très affectueuse. Elle respire la confiance dans la vie.

Aucun commentaire: