lundi 28 juin 2010

Un moment fugitif

sous-bois

Bois de pins - Près de Saint-Benoit-La-Forêt, Indre-et-Loire

Les photos de sous-bois sont difficiles à faire et n'ont strictement aucun succès. Rien de plus ennuyeux qu'un paysage de sous-bois, me dira-t-on. Et banal. Justement j'aime bien une certaine banalité en photo. Cette image n'a rien de spectaculaire, les couleurs ne sont pas boostées (j'ai même un peu atténué la saturation originale), il ne se passe rien dans ce cliché. C'est un paysage complètement ordinaire. Pourtant j'aime beaucoup cette photo. Parce qu'elle est vraie. C'est vraiment comme ça que j'ai vu la forêt en un petit moment de contemplation, d'ouverture, de regard frais et sans à priori ou de recherche de beauté. Et ce moment de contemplation du paysage m'a semblé d'une qualité intéressante à partager. C'est donc un moment de contemplation que j'aime photographier, et restituer comme il me semble m'en souvenir. Un peu comme un haïku. Un petit moment flottant, fugitif et apaisé, et non pas une scène marquante et spectaculaire. C'est ça pour moi la beauté en photographie.

1 commentaire :

NT a dit…

This is a really lovely photo.